30%.

TRENTE POUR CENT. On vous le met en majuscules, c’est moins poli mais permet d’insister sur l’énormité du chiffre.

C’est la déperdition moyenne que nos clients e-commerçants ont constaté au niveau du suivi des visiteurs de leurs sites.

30%, cela fait mal, que l’on gère une petite boutique en ligne ou un mastodonte digital – mais dans ce dernier cas, les effets ont des conséquences désastreuses sur le pilotage de l’acquisition :

  • Impossible de bien savoir si le budget que vous avez alloué à X ou Y levier performe réellement ou s’est transformé en gouffre financier ;
  • Impossible de vérifier sereinement que les chiffres annoncés par Facebook Ads (pour ne citer que lui) sont bien ceux que vous comptabilisez du côté des ventes…

En d’autres termes : perdre de la visibilité sur 1/3 de ses visiteurs, au-delà des métriques d’ego, c’est surtout perdre la maîtrise du ROI de ses campagnes payantes, organiques et de notoriété

Perte de tracking e-commerce et décalages impressionnants entre Facebook et vos ventes : que s’est-il passé ?

Si vous êtes en charge de l’acquisition pour un site e-commerce, ce n’est pas un spoiler.

iOS14 et les nouvelles restrictions imposées par la CNIL ont complètement perturbé la manière de tracker vos visiteurs / clients et de mesurer l’impact réel de vos campagnes sur vos ventes.

impact-publicite-ios14-rgpd-cnil-blog-alphalyr
Les Traffic Managers et Chargés d’Acquisition en PLS

1er coup dur : iOS14.

On avait tous senti le vent tourner, mais le changement a été brutal : les utilisateurs Apple doivent désormais donner leur consentement pour chaque site, chaque application, et ce de manière explicite. Concrètement, une part énorme du trafic utilisant cet iOS n’est plus mesuré et suivi aussi facilement qu’auparavant.

Du côté de la CNIL, avril 2021 a aussi marqué un tournant : “L’internaute doit consentir au dépôt de traceurs par un acte positif clair, comme le fait de cliquer sur « J’accepte » dans une bannière cookie. Son silence, qui peut passer par la simple poursuite de la navigation, doit dorénavant s’interpréter comme un refus : aucun traceur non essentiel au fonctionnement du service ne pourra alors être déposé sur son appareil.

Et petite précision pour celles ou ceux qui voudraient pousser les internautes à accepter les cookies en substituant “refuser” à “paramétrer” ou en rendant l’accès au refus plus difficile : ce n’est pas une option conforme aux exigences RGPD :

“La CNIL a également estimé que l’intégration d’un bouton « Tout refuser » sur le même niveau et sur le même format que le bouton « Tout accepter » permet d’offrir un choix clair et simple pour l’internaute. Il est aussi possible, par exemple, d’offrir explicitement à l’internaute la possibilité de refuser les traceurs en fermant le bandeau cookies. En revanche, la seule présence d’un bouton « Paramétrer » en complément du bouton « Tout accepter » tend, en pratique, à dissuader le refus et ne permet donc pas de se mettre en conformité avec les exigences posées par le RGPD.

Voilà pour l’état des lieux. Alors, comment réagir – et est-ce même possible légalement ?

Le plan d’action pour retrouver l’intégralité du tracking des visiteurs de votre site Web

Tracker de nouveau 100% de ses visiteurs tout en respectant la loi, désormais impossible ?

Eh bien non : il faut juste opter pour une autre approche (et c’est là qu’on intervient, restez concentré(e) sur la suite).

Ce qui vous empêche aujourd’hui de tracker tous vos visiteurs, c’est leur défaut de consentement aux cookies.

Chez Alphalyr, nous avons donc développé une technologie spécifique pour que vous n’ayez justement pas à déposer de cookies.

Voici comment cela fonctionne :

Quand un internaute arrive sur un site (n’importe lequel), le navigateur envoie 2 informations au serveur pour que ce dernier puisse enregistrer et fonctionner :

  • Le user agent
  • L’adresse IP

Notre solution Marketing Studio récupère ces 2 informations ainsi que l’identifiant du client sur l’outil et surtout traite ces 2 données pour les anonymiser. D’ailleurs, vous le savez sûrement déjà : tout traitement de l’IP doit s’accompagner de cette opération, comme l’exige la CNIL.

Alphalyr traite donc le user agent et l’IP, les anonymise et crée un identifiant unique Marketing Studio du client.

En soi donc :

Vous obtenez un tracking intégral qui permet de ne pas déposer de cookie : pas de notion d’intégration de cookie, de tracking par fingerprint ou par hash… et une protection “RGPD-friendly” puisqu’il n’y a aucune possibilité de réconcilier la data (ce que ne souhaite pas la CNIL justement).

Pourquoi ? Parce que l’identifiant Marketing Studio, justement, est uniquement l’identifiant Marketing Studio. On ne peut donc pas l’envoyer à n’importe qui et lui permettre d’établir un rapprochement.

A qui s’adresse ce type de solution de tracking ?

Avant tout aux sites e-commerçants qui réalisent des transactions sur leur site (dans le cas d’un site vitrine sans action d’achat en ligne, cela sera moins pertinent.. autant prendre d’autres outils qui visent plus à remplacer Google Analytics).

Alphalyr et son Marketing Studio viennent compléter les données d’acquisition, tracker 100% du trafic et analyser la performance de chaque levier (affiliation, influence, paid, etc.).

C’est donc un outil fondamental pour pouvoir réellement analyser les tendances et ventes du site e-commerce.

Et que se passe-t-il si on reste dans cette situation de déperdition drastique d’une partie du suivi des visiteurs ?

Très concrètement, si vous ne changez pas d’approche, vous allez voir beaucoup, beaucoup moins de transactions sur votre compte Analytics que le nombre indiqué par Facebook. Il va vous falloir extrapoler en permanence et dire adieu au tracking précis “du monde d’avant” (l’autre). Les rapports vont être décorrélés de ce que vous mesurez – c’est sûrement déjà le cas. Quant au suivi du comportement sur site… on vous a déjà donné les chiffres.

Conclusion : vous êtes en charge de l’acquisition d’un site e-commerce ? Parlons-nous.

Alphalyr résout ce challenge majeur avec sa solution Marketing Studio.

Envie d’en savoir plus et de voir comment le mettre en place sur votre site e-commerce ?

Cliquez ici pour prendre RDV 15 min avec l’un de nos experts, on vous explique TOUT (et en plus on est sympas).


DÉMARRER MAINTENANT