Vous ne savez pas comment faire votre choix parmi les solutions de Tag Management disponibles sur le marché ?

Il faut dire que depuis plusieurs mois, le nombre d’acteurs qui proposent des solutions de tag management est en forte progression. Ces solutions qui vous libèrent de contraintes techniques ne sont pas à choisir au hasard ! En effet, au-delà de l’aspect pratique et rapide qu’offre le tag management, les outils disponibles sur le marché doivent être envisagés comme de vrais compagnons agiles, qui peuvent vous apporter beaucoup d’autres avantages dans le temps.

Comment sont intégrées les fonctionnalités ? Avec quel impact sur les performances ? Est-il possible de disposer d’un décalage du temps de chargement de certains scripts ? Est-il facile d’activer ou de désactiver des tags à la volée sur certains contenus depuis la solution de tag management ?

Nous avons fait le choix de deux outils de tag management qui peuvent vous convenir : Google Tag Manager (GTM) et TagCommander. Découvrez une présentation complète de chaque solution, ainsi qu’une liste de leurs forces et faiblesses respectives.

Google Tag Manager (GTM)

En matière de gestion de tags, Google possède sa propre réponse : Google Tag Manager. Un incontournable donc, sans doute le premier réflexe pour de nombreux utilisateurs qui ont l’habitude d’évoluer dans l’univers des solutions Google (Analytics, Adwords). Google Tag Manager n’est pas une simple solution par défaut. Il s’agit bien d’un outil très puissant et fiable, et dont le développement est pensé pour une relation optimale avec Google Analytics. Avouons-le tout de suite, le gestionnaire de balises du géant Américain possède une interface intuitive et dispose d’une facilité d’utilisation déconcertante.

La force de GTM réside aussi dans la variété des modèles qui sont intégrés. Il y en a pour les balises Google (Suivi des conversions AdWords, Compteur et Ventes DoubleClick Floodlight ou encore Google Analytics et Remarketing) ainsi que pour un grand nombre de fournisseurs indépendants (Les balises acceptées par Google Tag Manager). La liste complète, disponible sur le site support de Google, regroupe notamment les modèles de balises clés comme AdRoll, ClickTale, Crazy Egg, LinkedIn, etc.

Ultime avantage de Google Tag Manager, son prix. Vous avez l’habitude des outils gratuits chez Google ? GTM n’échappe pas à la règle, il est accessible sans dépenser un euro. Un avantage de taille face à la concurrence.

TagCommander

TagCommander se pose comme une excellente alternative face à Google Tag Manager. Il dispose ainsi de 800 modèles d’intégration clé-en-main. Cette solution de tag management lancée en 2010 (soit deux ans avant GTM) propose aussi de créer son propre modèle (comme Google Tag Manager). Mieux, il est aussi simple de réaliser la déduplication, et de conditionner la rémunération des leviers rémunérés à la performance. Mais TagCommander s’avère bien moins simple d’accès que le produit Google. Oui, l’interface est soignée et efficace, mais le set-up complet nécessite plusieurs jours, contre un déploiement rapide (quelques heures) pour Google Tag Manager.

Autre point faible, le prix. Contrairement à Google Tag Manager, TagCommander n’est pas gratuit. Le paiement se fait à la page vue. A partir de 550€/mois sur des sites ayant jusqu’à 5 millions de pages vues mensuelles. Ce prix s’explique notamment par le fait que des modules supplémentaires sont développés, et qu’un réel support est disponible par téléphone ou en ligne avec des tickets.

Au moment de faire le choix, vers quel outil se tourner ? Google Tag Manager remporte notre vote !

L’outil met en avant les tags associés aux produits de Google mais ne s’y limite pas. Il permet la création de balises html, d’images personnalisés ou encore de macros, ce qui le rend très polyvalent tout en restant gratuit. La base d’utilisateurs déjà forte garantie un développement de qualité dans le temps et une évolution régulière. Oui, Google Tag Manager ne permet pas de profiter d’une assistance (contrairement à TagCommander). Mais il n’en reste pas moins un choix sûr pour établir un nouveau marquage web et se lancer dans le tag management avec sérénité.

D’ailleurs, certaines marques françaises ont fait le choix de Google Tag Manager. Son attractivité n’est plus à prouver. Une grande variété d’acteurs l’ont adopté (Deezer, Interflora, Renault, UCPA en sont quelques exemples).  Si vous êtes prêts à passer à Google Tag Manager, il y a quelques précautions à prendre avant de se lancer. Explications.

 

Regardez cette introduction à Google Tag Manager :

N’hésitez pas à télécharger nos plan de taggage ?

[su_button url=”http://go.alphalyr.fr/plan-de-taggage.html” style=”soft” background=”#F9BE2C ” color=”#ffffff ” size=”11″ center=”yes” radius=”30″ ]Télécharger plan de taggage[/su_button]

 

DÉMARRER MAINTENANT