Le Big data, ce déferlement de données qui fait peur à certains, est aujourd’hui une réalité. Collecter toujours plus de données n’est pas l’objectif des marques et des enseignes ! L’enjeu avec cette quantité exponentielle de données, désormais émises via les réseaux sociaux, et bientôt demain par les objets connectés, est de donner du sens. Le curseur doit désormais être mis sur l’exploitation des données utiles. C’est le Smart Data. Comment réaliser cette mission de rendre les données intelligentes, et au service de l’entreprise ? Explications.

Toutes les données n’ont pas la même utilité

Vous êtes parfois un peu perdu face à la quantité importante d’informations auxquelles vous avez accès ? Logique. Les données clients se sont amoncelées depuis des années. Entre les informations socio-démographiques (l’âge, le sexe, le nom, le prénom), l’historique d’achat ou encore le comportement en ligne (fréquence de visite, sites consultés), tout y passe. Et ce n’est que le début. Si certains ont encore l’impression de manquer d’informations, il sera encore plus facile demain d’intégrer les informations issues de la géolocalisation, de tous les réseaux sociaux et même les données envoyées par les objets connectés, afin de disposer d’une vision à 360° de chaque client. Le problème, c’est que les typologies de données classiques commencent à montrer leurs limites.

Il est urgent d’intégrer dans les CRM, DMP (Data Management Platform) et autres outils d’analyse des critères qui s’intéressent au déclenchement d’achat, pour identifier les données qui ont réellement du sens. Les « signaux faibles », et les informations vraiment utiles pour vous, sont à dénicher. Ce sont elles qui ont une vraie valeur. En clair, vous disposez pour le moment de la masse d’informations, mais il vous manque encore la grille de lecture afin d’en exploiter le potentiel. Le Smart Data permet un tri dans le volume d’informations numériques, pour exploiter les données de façon tactique, avec comme objectif principal l’optimisation de la vision client. Mais concrètement, par où commencer ?

Passer du Big Data au Smart Data, un défi colossal

Les outils de webanalyse découpent toutes les données en données lisibles. Dans un outil comme Google Analytics, il est possible d’accéder à une quantité de critères, de filtres, de segments… la complexité revient ! Ce qu’il faut vraiment aujourd’hui, afin de prendre un avantage concurrentiel fort par la donnée, c’est une solution pour récolter les données qui vous intéressent vraiment, selon votre métier, et vérifier leur exactitude.

À l’origine de votre Big Data, vous devez donc mener une vraie politique de récolte intelligente. Il faut réaliser un scoring multicritères qui permette de trouver les leviers à activer en terme de stratégie, de marketing ou encore de e-commerce. Cette Smart Data permet de se focaliser sur les données utiles, et in fine d’améliorer la connaissance client. C’est en faisant cet effort de qualité, en allant chercher les informations importantes, que vous pourrez envoyer le bon message, au bon moment, et surtout avec le bon canal.

Passer dans une logique Smart Data permet d’éviter la perte de temps liée à l’exploitation de toutes les données. En se focalisant sur les données pertinentes, la prise de décision est plus rapide, la stratégie de marketing plus efficace, et le retour sur investissement atteint plus vite. Pour adopter le Smart Data, une vraie conduite du changement est à mener en entreprise. Pour réaliser cette exploitation fine du déluge informationnel, certaines étapes sont chronophages, et la mise en place se révèle parfois un peu technique, en plus du bouleversement décisionnel. Certains comparent ce processus au passage du pétrole brut à la chimie fine. Il existe donc un besoin de transformation profonde de l’organisation de l’entreprise. Où trouver les compétences et l’expertise pour cette transformation ? Sollicitez un œil extérieur, capable de vous accompagner. Alphalyr est convaincu que les données sont là pour nous aider à anticiper et agir efficacement. Si c’est votre cas, et que vous souhaitez vous lancer dans l’analyse prédictive, et disposer de données « smart » (intelligentes), contactez-nous !

[alert-success]Lire aussi : Les grands événements du digital à ne pas rater en 2016 et Pourquoi importer des données dans Google Analytics ?[/alert-success]

DÉMARRER MAINTENANT