Le gestionnaire de balises de Google (Google Tag Manager) est utilisable pour vos applications mobiles développées sous Android ou iOS. Ce n’est plus un secret, pour une application mobile comme pour une boutique e-commerce, il faut ajouter des tags pour collecter des données sur votre audience. Voici pourquoi vous devriez simplifier le déploiement de vos balises avec Google Tag Manager Android.

Les atouts de Google gestionnaire de balises pour vos applications mobiles

Google Tag Manager, le gestionnaire de balises du célèbre moteur de recherche, existe aussi pour les applications mobiles. Cela signifie qu’il est possible pour les développeurs de publier leur application une seule fois, puis de modifier des éléments à distance. Vous pouvez par exemple ajouter des balises analytics, des balises pour vos campagnes de marketing, ou encore activer le suivi des conversions, le tout sans mise à jour de l’application. “Vous pouvez reconfigurer le suivi de votre application même après son téléchargement par un utilisateur. Finies les contraintes de déploiement de nouvelles versions !” explique Google.

Tout comme la version dédiée aux sites internet, Google Tag Manager pour mobiles est totalement gratuit. Ce n’est d’ailleurs pas le seuil point commun. Selon les créateurs de cette version dédiée aux applications mobiles, les développeurs ne devraient pas être dépaysés. Les modèles de balises, les règles et les macros sont là. Le fonctionnement est intuitif, et suit la même logique que la version web.

Les étapes de déploiement de Google Tag Manager pour vos applications Android

La mise en place des premières balises et le démarrage du suivi de l’application se fait très simplement.

  • Créez un conteneur pour votre application pour mobile. Un nouveau conteneur devra être créé pour chaque nouvelle version importante de votre application ;
  • Configurez le conteneur (l’étape la plus longue, avec l’ajoute de codes / balises selon les éléments que vous voulez suivre) ;
  • Mettez en œuvre le SDK Google Gestionnaire de balises pour les applications pour mobile. Le SDK va communiquer avec le conteneur et une passerelle va être créée ;
  • Prévisualisez votre conteneur avant de le publier.

[alert-success]Lire aussi : “Pourquoi utiliser Google Tag Manager ?“, “Les précautions à prendre avec Google Tag Manager” et “Ce qui va changer avec la nouvelle interface Google Tag Manager“.[/alert-success]

 

tagman

Crédit photo : andrekheren / Pixabay

DÉMARRER MAINTENANT