La collecte de données et l’agglomération d’informations liées aux utilisateurs, ce n’est bon que pour les sites internet e-commerce ? Faux. Avoir une véritable stratégie de web analytics, et une politique de management des données est indispensable même pour un site institutionnel. Même avec un trafic réduit comparé à une boutique en ligne, ou un nombre de pages faible, un site institutionnel peut vous apporter bien plus informations que vous ne l’imaginez.

95% des grandes entreprises utilisent la webanalyse

Les grandes entreprises françaises utilisent la collecte de données ! C’est en tout cas l’une des conclusions à tirer du « Baromètre Expérience Client digitale » mené par le cabinet de conseil en management Kurt Salmon et Uptilab. 95 % des entreprises du panel de grandes sociétés étudiées disposaient d’un outil de webanalyse. « Les outils web analyticssont devenus indispensables pour piloter la performance des sites. En traçant anonymement les chemins empruntés pour la navigation, ils permettent d’identifier les facteurs de sur et de sous-performance qui vont aider à l’amélioration de l’expérience utilisateur et du taux de conversion » expliquent les auteurs.

Plusieurs entreprises se distinguent en utilisant notamment un outil de tag management. Sans grande surprise, c’est Google Tag Manager, dont nous vous parlons fréquemment ici, qui est le plus cité. Ces entreprises qui misent sur les outils de tag management afin de piloter l’amélioration de leur expérience utilisateur même sur leur site institutionnel sont Alcatel Lucent, Danone, le groupe Renault, Total, Orange ou encore Pernod Ricard et Safran. Ces grands groupes ont fait le choix de simplifier et de sécuriser l’implémentation de marqueurs pour collecter des données sur les visiteurs de leurs sites institutionnels. Résultat, ils peuvent améliorer sans cesse l’expérience utilisateur, développer de nouveaux contenus, etc… Mais ces entreprises, ce ne sont pas des TPE ou des PME. Existe-t-il un réel intérêt à faire cet effort de collecte de données lorsque l’on possède une entreprise de taille plus modeste ? Oui.

L’intérêt de la collecte de données dans un contexte institutionnel

Collecter des données sur les visiteurs, c’est une chose. S’en servir, et notamment prendre des décisions avec, c’est ce que vous devez faire dans votre entreprise, même « petite ».

Suivez toutes les interactions

Un outil de suivi du trafic bien paramétré peut vous permettre de connaître le nombre de vues sur vos vidéos, le nombre de téléchargements de vos documents PDF, ou encore de connaître l’impact de vos campagnes sponsorisées, voire même l’impact de vos efforts sur les réseaux sociaux. N’ayez pas peur de vous faire submerger par un océan de données. Avec l’accompagnement d’un expert, vous pourrez bien collecter, organiser et exploiter ces données. Elles ne sont jamais trop nombreuses !

Automatisez certaines actions

Une fois que le suivi de plusieurs actions de base est bien mis en place, prenez du temps pour paramétrer des objectifs plus poussés. Suivez notamment le nombre de formulaires de contact remplis, le nombre de demandes d’informations. Faites coïncider les indicateurs dont vous disposez à vos priorités institutionnelles. Vous serez en mesure d’effectuer une analyse efficace des données une fois que vous aurez « désencombré » vos rapports, c’est-à-dire paramétré des objectifs, des priorités, et mené une véritable chasse aux erreurs, afin de disposer d’une qualité des données réelle. Investir un peu de temps pour la création d’un tableau de bord personnalisé, avec trois à six points de données se rapportant à vos principaux objectifs, peut parfois être gourmand en temps. Sollicitez de l’aide.

Répondez à des questions « business »

Connaître le nombre de visiteurs sur votre site internet institutionnel, où le temps moyen passé sur ce dernier, ce n’est pas très « business centric ». Cette information n’a aucune valeur ajoutée pour vous aider à développer vos affaires. Utilisez donc les données pour trouver des réponses à des questions bien plus larges :

  • Doit-on continuer à imprimer l’année prochaine autant de catalogues papier que cette année ?
  • Quels éléments manquent à la navigation principale de notre site internet pour répondre plus rapidement aux besoins des internautes ?
  • La place accordée aux sujets liés à la responsabilité sociale des entreprises est-elle suffisante sur le dernier semestre ?

Toutes ces questions, les données collectées peuvent y apporter une réponse. La webanalyse ne sert pas uniquement à optimiser la conversion d’un site e-commerce, mais s’avère également particulièrement efficace pour affiner la présence d’une marque au travers de sa communication institutionnelle. Prenez le pouvoir avec la data.

[alert-success]Lire aussi : Analyse prédictive et Big Data : prédisez le futur ! et Webmarketers : Passez du Big Data au Smart Data[/alert-success]

DÉMARRER MAINTENANT