Google Remarketing est un moyen puissant pour améliorer votre taux de conversion et générer des ventes supplémentaires. L’idée est brillante. Après tout, il n’y a pas de meilleur cible qu’une personne qui connaît déjà votre produit ou vos services, et a déjà consulté votre site. En les touchant de nouveaux, vous les dirigez dans votre tunnel de conversion. Le remarketing est-il toujours aussi simple ? Toutes les personnes qui ont visité votre site sont-elles réellement intéressées par vos offres ? N’existe t-il pas une part de vos visiteurs qui sont arrivés sur votre site par accident, ou qui ne sont au final pas du tout dans la cible, et n’achèteront jamais ?

Ne ciblez pas tous vos visiteurs avec les outils de remarketing, car vous perdez de l’argent !

C’est une réalité. Une partie de vos visiteurs n’est pas votre cible, et vous ne pouvez rien faire pour les convaincre. Même une exposition répétée à votre marque n’y changera rien. Alors oui, vous gaspillez chaque mois une poignée d’euros, voire des dizaines ou centaines à toucher des visiteurs via Google Remarketing, qui ne seront jamais convertis en acheteurs. Comment éviter ce phénomène ? Voici deux techniques qui utilisent Google Analytics, qui vous assurent que vos campagnes de remarketing sont effectivement tournées vers des clients potentiels.

Arrêtez de gaspiller des impressions, et commencez à optimiser votre budget remarketing.

Optimisez le ciblage en fonction des pages visitées

Beaucoup de campagnes de remarketing utilisent comme audience par défaut les visiteurs qui ont consulté n’importe quelle page de votre site. C’est un bon début, mais avouez que l’on peut faire plus fin. Pensez-vous qu’il soit vraiment utile de cibler les personnes qui ont consulté votre page “recrutement” ? Non. Idem pour les mentions légales ou encore la page contact.

Pour trouver ces pages de visite qui ne sont pas pertinentes, connectez-vous à Google Analytics puis rendez-vous dans Comportement > Contenu du site > Pages de destination. Excluez ces pages de vos campagnes.

Optimisez le ciblage en fonction de la qualité des visites

Rendez-vous dans Audience puis Comportement et Intérêt et interaction. Vous découvrez alors la répartition des visites par durée sur le site. Vous pourrez vous rendre compte qu’en règle générale, la moitié des visites ne durent pas plus de 10 secondes. Pensez-vous qu’un prospect qui a passé moins de 10 secondes sur votre site puisse vraiment devenir un client via les outils de remarketing ? Peut-être, mais pensez à votre budget. Vous dépensez déjà de l’argent pour acquérir le trafic (campagnes CPC Adwords, référencement naturel, partenariats, affiliation). La moindre des choses, avec le remarketing, est de cibler les visiteurs les plus engagés. Définissez vous-même la durée en dessous de laquelle vous n’inclurez pas les visiteurs dans vos campagnes de remarketing.

Vous pouvez appliquer cette second astuce à d’autres métriques, comme le nombre de pages vues. Effectuez des tests en affinant la population touchée par vos campagnes de remarketing. Vos performances devraient être meilleures, avec un coût global en baisse.

[alert-success]Lire aussi : Pourquoi améliorer la qualité de vos données Analytics ? et Les tendances 2015 en matière d’analyse de données[/alert-success]

Crédit photo : 15299 / Pixabay

DÉMARRER MAINTENANT