C’est un phénomène auquel vous n’avez pas échappé. Les mots clés « not provided » se sont multipliés dans vos rapports de visite de Google Analytics, rendant l’analyse des visites bien plus compliquée. « Not provided », que l’on peut traduire par « non fourni », désigne, dans les statistiques des sources de trafic, une visite organique sur laquelle vous ne pouvez pas voir le mot clé qui a mené le visiteur sur votre site. Pourquoi Google cache cette information ? Comment est-il possible de contourner cette nouvelle disposition ? Alphalyr vous en dit plus.

Les origines du « not provided » dans Google Analytics

Depuis 2011, la politique de confidentialité de Google évolue, pour intégrer plus de sécurité. Pour protéger ses utilisateurs, mais aussi pour mieux protéger son index, supposé copié par des concurrents, Google a haussé le niveau de protection de son moteur. Désormais, en effectuant une recherche sur le célèbre moteur, vous êtes redirigés vers une page https (sécurisée). Ensuite, lorsque vous cliquez sur un résultat, le mot clé ne remonte plus dans l’outil d’analyse du site en question.

La présence du « not provided » à la place des mots clés dans les rapports d’analyse fut, au départ, marginale, avant de se généraliser. En 2011, seuls les utilisateurs connectés avec un service Google (Gmail, Youtube, etc.), voyaient leurs mots clés masqués. C’est ensuite à tous les utilisateurs ou presque que Google a appliqué cette technique. Vos rapports d’analyse deviennent moins utiles. Dans ce contexte, comment optimiser son SEO, sans disposer d’une donnée capitale, les mots clés ?

Les solutions face au « not provided » de Google

Pour contourner le problème du « not provided », plusieurs solutions existent.

Avec Google outils pour les webmasters : Les données peuvent être visibles dans l’outil Google pour les webmasters. Si votre site y est inscrit, alors vous pouvez lier Webmaster Tools et Analytics, afin de disposer d’un rapport directement dans votre outil de webanalyse. Attention, la précision est moindre. Il ne s’agit plus de données de votre site, mais plutôt des « performances » de celui-ci dans Google. Vous pouvez ainsi visualiser le nombre d’impressions de votre site dans Google sur un mot clé donné (le nombre de fois qu’une de vos pages apparait sur une recherche). Le taux de clic vous permet de voir les mots clés qui fonctionnent le mieux.

Avec des filtres : une autre solution consiste à utiliser des filtres dans Google Analytics. Il est ainsi possible, en installant un filtre, de récupérer la position dans Google pour chaque mot générant du trafic. Ensuite, il faut recouper cette information avec les données fournies par Google Webmaster Tools.

Photo Credit: e-magic

DÉMARRER MAINTENANT