Depuis le mois d’avril, Universal Analytics n’est plus en version beta ! Cela signifie qu’il est désormais compatible avec l’ensemble des fonctionnalités de suivi. Le code d’Universal Analytics gère les balises de remarketing (DoubleClick), et il est même possible de transférer son compte Premium avec ses propriétés. D’ailleurs, Google a annoncé qu’Universal Analytics est désormais le seul choix possible pour les nouvelles propriétés. Universal Analytics va donc bientot devenir la seule norme opérationnelle de Google Analytics. Il est venu le temps de migrer. Alphalyr vous livre ses conseils pour une transition en douceur.

Utilisez le multi-comptes et les propriétés pour tester Universal Analytics

Avant de vous lancer avec UA, sachez que les données Google Analytics sont traitées différemment avec Universal Analytics. Plus d’opérations se déroulent côté serveur, et moins au niveau du code JavaScript. En conséquence, vos données ne seront pas exactement les mêmes en basculant vers Universal Analytics.

Pour bien comprendre ces différences, commencez par déployer Universal Analytics tout en conservant votre compte Google classique. Vous pourrez alors comparer facilement les métriques qui sont strictement identiques, et percevoir les changements.
Pour faire cela, collectez les données de votre site via Universal Analytics dans une propriété test. Cette propriété doit être différente de la propriété dans laquelle vous collectez les données via les marqueurs Google Analytics (vous ne pouvez pas avoir un domaine ou une propriété à la fois sur GA et UA).

Vérifiez tout avant de faire le grand saut

Une fois que vous avez déployé Universal Analytics, pensez à tout contrôler. Vérifiez, vérifiez encore. Encore une fois. De la qualité de la collecte de vos données dépend leur traitement. Attardez-vous particulièrement sur les deux éléments qui risquent de vous poser des problèmes : les événements et les variables personnalisées.

Les événements / objectifs peuvent en effet être paramétrés sur de nombreuses pages de votre site, et ainsi avoir des constructions très différentes. Si vous n’utilisez pas de système de gestion de balises (comme Google Tag manager), alors vous allez sans doute faire sauter certains événements codés en dur. Pour éviter cela, générez un rapport personnalisé qui liste vos événements comme une dimension primaire, et la page où ils se déroulent comme dimension secondaire. Cela vous donnera une liste complète des événements de votre site à monitorer.

Avec UA, les variables personnalisées évoluent en dimensions personnalisées (dans analytics.js et la version 2.x ou ultérieure du SDK pour mobile). La transition n’est pas complexe, mais c’est à vous de la prendre en main.

  • Si vous mettez à jour votre code de suivi : vous devez remplacer vos variables personnalisées par des dimensions personnalisées ;
  • Si vous continuez à utiliser la bibliothèque ga.js ou la version 1.x des SDK pour mobile : vous pouvez continuer à utiliser vos variables personnalisées.

Sachez ainsi que « vous devez appliquer le processus de mise à jour pour chacune des propriétés pour lesquelles vous souhaitez utiliser Universal Analytics » précise Google.

savoir plus

[alert-success]Lire aussi : « Utilisez Google Tag Manager pour tracker vos applications mobiles ! » et « La liste des balises acceptées dans Google Tag Manager« [/alert-success]

DÉMARRER MAINTENANT