La vente aux enchères de l’ICANN qui se tenait la semaine dernière a permis d’assister à un record pour s’emparer du domaine de premier niveau générique .app. Google, via son entité en charge du registre de domaines Charleston Road Registry, a mis sur la table 25 millions de dollars. Un chiffre record, alors qu’Amazon était entre autres sur les rangs. Pourquoi une telle somme engagée ? A quoi va bien pouvoir servir cette extension .app ?

.app : nouveau record pour un nom de domaine

Une douzaine d’entreprises étaient en compétition pour rafler le droit d’utiliser l’extension .app. Citons Amazon.com, Minds + Machines ou encore Radix. Trois entreprises étaient encore en course pour 19,4 millions de dollars. A 23,4 millions de dollars, Google n’avait plus qu’un seul concurrent. Ce n’est pas vraiment une surprise que Google se soit attaqué ainsi au .app.

En effet, la firme de Moutain View possède aussi les .drive ou .docs, relatifs à ses produits. Cette enchère représentent en tout cas un véritable record. Jusqu’à présent, le record était de 6,8 millions de dollars pour le .tech. Amazon ferait presque figure de petit poucet avec ses 4,6 millions de dollars dépensés pour le .buy ou les 2,2 millions du .spot.

A quoi va servir l’extension .app ?

L’intérêt de l’acquisition du domaine de premier niveau .app est de proposer des extensions personnalisées aux développeurs d’applications” précise Google. Le terme «app» est associé à une grande variété d’applications. “Il peut s’agir en effet d’applications mobiles, web, d’applications basées sur navigateur, hébergées dans le cloud et même des applications de bureau“. Avec les .app, Google veut ainsi donner une meilleure lisibilité à l’offre d’applications. Maintenant que Google est un registrar comme un autre, depuis le lancement du service Google Domains début février (seulement aux Etats-Unis), il devrait donc être possible pour les développeurs de profiter rapidement du .app.

Google a t-il dépassé totalement les limites de la raison ? Le .app a atteint un prix astronomique. Gageons que la valeur que Google semble lui accorder soit bien réelle. On devrait assister d’ici quelques mois au déploiement des premiers services avec ce fameux .app. A suivre !

question_contact

[alert-success]Lire aussi : “Utilisez Google Tag Manager pour tracker vos applications mobiles !” et “Monétisez vos applications avec Google Admob“[/alert-success]

DÉMARRER MAINTENANT