Après le terme Big Data, vous ne pouvez pas échapper en cette année 2015 à la Data Management Platform (DMP). Bien plus qu’un mot autour duquel un buzz émerge, les plate-formes de gestion des données telles que les DMP sont aujourd’hui très nombreuses. L’offre logicielle est de plus en plus fournie, alors que les besoins se font jour. Mais alors, comme bien choisir sa DMP ? Éléments de réponse.

Les critères objectifs de choix d’une Data Management Platform

A moins d’être une très grande entreprise, et de disposer de fonds importants, vous ne pouvez pas ériger vous-même votre solution Data Management Platform. Pour reprendre le pouvoir sur vos données, vous devez passer par une solution tierce. Il vous faut un partenaire de confiance, car c’est dans ses mains que vous allez placer vos données !

Toutes les DMP ont un point commun : elles collectent, stockent et trient toutes les données client. La DMP devient alors votre nouveau CRM, une pièce maîtresse dans votre compréhension client. Alors, comme un CRM, il faut la choisir en fonction de vos besoins propres. Il n’existe pas une solution universelle en matière de Data Management Platform, mais bien une myriade de propositions, dont une est la mieux à même de répondre à votre besoin.

Les principaux critères “génériques” à surveiller :

  • Comme tout outil de gestion de données, mais aussi d’interprétation, une DMP doit disposer d’une interface fluide et d’une ergonomie bien pensée. Pouvez-vous facilement croiser des audiences ? Comment ajouter des segments ? Quelles sont vos possibilités de visualisation de données rapides ? Explorez les fonctionnalités dont vous aurez besoin au quotidien ;
  • L’interconnexion entre les données et les canaux : il vous faut une DMP qui parle le même langage que vos outils qui collectent les données ! Mais la DMP doit aussi parler le même langage que vos canaux de connaissance client. Intéressez-vous donc aux standards utilisés. Regardez les connecteurs proposés et les fonctionnalités associées ;
  • Dans un contexte de diversification toujours plus fort des canaux marketing, et de complexification des parcours clients, vous devez disposer d’une DMP qui puisse réaliser une bonne réconciliation des données. Votre DMP utilise t-elle la méthode de réconciliation déterministe, ou la méthode de réconciliation probabiliste ?

Choisir sa DMP : un choix avant tout lié à vos besoins individuels

Ces critères sont des critères de choix génériques. Mais ce sont aussi vos propres objectifs à moyen et long termes qui doivent guider votre choix : souhaitez-vous améliorer votre prospection ? Votre travail est-il tourné vers l’amélioration du taux de conversion en priorité ? Pensez-vous investir énormément en fidélisation client, au détriment des autres indicateurs ? En fonction de votre stratégie, exprimez vos besoins auprès des éditeurs, et découvrez les fonctionnalités natives intégrées à leur solution, mais aussi les bonus possibles. Certains possèdent une spécialisation pour certains objectifs clés.

C’est d’ailleurs en ce sens que vous devez aussi accorder une grande importance au service et au suivi. Une DMP est un produit “vivant”, en constante évolution. Avec de nouvelles technologies et de nouveaux besoins, les DMP changent. Vous devez pouvoir compter sur l’éditeur, pour qu’il soit proactif et évolue… afin que vous restiez vous aussi en mouvement !

 

savoir plus

 

[alert-success]Lire aussi : 6 étapes pour piloter votre stratégie de contenu par la data et Qu’est ce qu’une DMP (Data Management Plateform) ?[/alert-success]

DÉMARRER MAINTENANT