Un des problèmes les plus communs lorsque l’on introduit le suivi des transactions e-commerce sur un site internet consiste à faire coïncider les données observées en back-office avec celles observées dans Google Analytics. Si vous avez déjà une boutique e-commerce, vous connaissez sans doute très bien le problème. Vous comptabilisez 15 ventes dans votre back-office le lundi, tandis que Google Analytics vous en annonce 13, ou 18… Comment éviter ce problème ? Le dédoublonnage !

Le suivi des transactions dans Google Analytics

Première chose à bien garder en tête, le suivi des transactions e-commerce visible dans votre CMS est indépendant de celui réalisé par Google Analytics. Que vous utilisiez Prestashop, Magento ou encore OsCommerce, ces outils disposent de leur propre suivi de conversions. Les données disponibles dans Google Analytics sont captées elles grâce au code de suivi qui est ajouté sur votre site. Toutefois, ce n’est pas parce que l’information est récupérée de deux manières séparées qu’elle est ensuite si différente ? Si.

Malheureusement, la plupart des solutions de suivi de trafic sont basées sur JavaScript. Il existe donc un risque de perdre des éléments, à moins de se référer au « measurement protocol » ou de se fier au tracking coté serveur. L’autre problème avec les codes de suivi comme ceux de Google Analytics, c’est que leur fonctionnement peut mener à l’enregistrement de deux transactions alors qu’une seule commande se déroule.

  • Si une transaction est enregistrée lorsque le visiteur visite la page de confirmation de commande alors elle ne sera pas comptée dans Google Analytics si la page ne se charge pas ou que l’internaute rencontre une difficulté ;
  • Si au contraire, le visiteur rafraîchit la page de confirmation de commande (en utilisant le retour arrière ou via un e-mail de confirmation) alors une commande peut être enrrgistrée plusieurs fois : elle est doublonnée !

Le dédoublonnage dans Google Analytics

Pour éviter le problème des commandes en doublon, qui affecte les données et trouble ainsi leur qualité, il est possible d’utiliser la technique du dédoublonnage, avec l’appui de Google Tag Manager. Avec un simple petit code spécifique à l’outil Google Tag Manager, il est possible de ne plus avoir ce problème en ajoutant un ID au cookie de tracking.

  • La commande est passée ;
  • Une vérification est réalisée au niveau des cookies pour vérifier si un ID de commande est déjà présent ;
  • Si aucun ID de commande n’est associé, la transaction est enregistrée ;
  • Si un ID de commande est déjà associé, le tag de la transaction ne se déclenche pas.

Google Tag Manager est un excellent outil pour réaliser le taggage d’un site e-commerce, complet et bien intégré dans l’environnement Google. Cette manipulation demande une intervention technique, afin de bien insérer les tags aux bons endroits, et ne pas perturber l’ensemble du suivi de votre site e-commerce. Ne réalisez pas cette opération seul au risque d’altérer vos données web. Sollicitez l’appui d’un expert pour réaliser la duplication sans risque.

[alert-success]Lire aussi : Découvrez si votre stratégie digitale doit s’orienter vers le mobile (grâce à Google Analytics) et 3 conseils pour attirer un trafic toujours plus qualifié sur votre site[/alert-success]

DÉMARRER MAINTENANT