A L P H A L Y R

Loading

Il n’existe pas de baguette magique pour retrouver tout son trafic et obtenir 100% de consentement aux cookies d’un site.

MAIS…

Pour les sites e-commerçants, une solution fonctionne particulièrement bien.

Vous le savez mieux que quiconque, la perte de tracking d’une grosse partie du trafic Web est un vrai souci au quotidien.

On le comprend aisément : comment affiner ses campagnes, suivre sa conversion, optimiser et organiser le reporting de ses budgets quand une partie des visiteurs n’est tout simplement pas visible ? 

oups.

En matière d’e-commerce, plusieurs tactiques permettent d’augmenter le taux de consentement. Nous en avons abordé plusieurs dans cet article il y a quelques semaines.

Mais l’une des solutions les plus efficaces aujourd’hui est de faire du cashback.

Au-delà des raisons “classiques” d’y avoir recours, c’est un formidable levier pour obtenir un maximum d’acceptation de votre tracking! 

Voici quelques chiffres (SNMP) en 2019… sachant que l’offre n’a cessé d’évoluer depuis, ainsi que son adoption

Les différentes offres de cashback aujourd’hui

Pour rappel, il existe plusieurs types de cashbacks et si le phénomène a eu tendance à arriver tardivement en France, le concept comme le réflexe d’y avoir recours s’installent de plus en plus dans l’esprit des consommateurs.

  • cashback via leur carte ou portail bancaire 
  • cashback via une carte de fidélité / un programme partenaire (Pass Fnac Darty)
  • cashback d’un gros portail (Rakuten Club R Everywhere)
  • cashback via les sites spécialisés en la matière (iGraal, Widilo, Ebuyclub, Poulpeo…)

… et moins connu du grand public, le cashback sous une autre forme que monétaire, comme les portails de shopping des compagnies aériennes (Flying Blue Shop For Miles, etc.)

Différents modèles de cashbacks se disputent déjà le marché français

Pourquoi le cashback a-t-il aussi pour avantage d’augmenter la part de trafic trackée ? 

C’est un avantage souvent oublié du cashback : pour toucher la somme qui leur est promise après la validation de l’achat, les visiteurs doivent impérativement accepter les cookies du site partenaire (aka : vous).

Cela est généralement précisé en 2 temps : lors de la présentation de l’offre du moment ET lorsque le client est redirigé vers le site e-commerce.

Ci-dessous, exemple d’un parcours cashback sur iGraal :

En conclusion, si le cashback fait partie de votre arsenal marketing, prenez aussi en compte cette dimension au-delà de la pure acquisition de clients (ou de l’incitation à des achats répétés).

Besoin d’échanger sur ces problématiques de tracking et de leviers ? Prenez rdv avec un expert.


Articles liés