Vous croisez ces termes dans vos rapports Google Analytics, mais vous ne savez pas exactement les différencier. Source et support, la même chose ? Pas vraiment. Alphalyr vous éclaire aujourd’hui sur la différence entre source et support. Cette distinction est importante car elle vous permettra de rendre vos rapports lisibles et de comparer rapidement les performances de vos leviers d’acquisition de trafic.

Ce qui différencie source et support

Qu’est ce qu’une source ?

Une source est synonyme d’origine. Connaître les sources, c’est identifier d’où viennent les visiteurs, connaître leur origine. Une source correspond généralement au nom du site qui redirige vers votre site comme Google, Twitter, Facebook, Wikipedia…

Qu’est ce qu’un support ?

Un support est un moyen (le terme medium est utilisé en Anglais) utilisé par l’internaute pour venir sur votre site internet. Les supports permettent de catégoriser les sources : à chaque source on associe un support.  Par exemple pour les réseaux sociaux comme Facebook ou Twitter on associe le support “social”.  Différentes supports existent par défaut et sont visibles dans Google Analytics. Ces supports sont “organic” (pour les moteurs de recherche), “cpc” (pour les campagnes Adwords ou campagnes au CPC), “referral” (pour les sites référents), “email” pour les campagnes d’emailing.

Créer de nouvelles sources et de nouveaux supports dans Google Analytics

Sources et supports sont des paramètres de tracking pour lesquels il est possible de préciser la valeur.

Par défaut, 3 types de sources existent (les moteurs de recherche, les sites référents et le trafic direct) ainsi que 4 types de supports (le trafic de recherche payant, le trafic de recherche naturel, les sites référents et le le trafic direct).

  • un visiteur qui accède à votre site via Yahoo et la recherche naturelle aura un couple Source / Support “yahoo / organic” ;
  • un visiteur qui accède à votre site via le blog BlogInfo.fr aura un couple Source / Support “BlogInfo.fr / referral” ;
  • un visiteur qui accède à votre site directement en entrant l’adresse dans la barre d’url aura un couple Source / Support “(direct) / none”.

Si vous jugez que ces informations manquent de finesse, vous avez la possibilité de créer vous même de nouvelles sources et de nouveaux supports. Vous pouvez ainsi créer des url personnalisées avec des balises UTM, qui sont lues par Google Analytics et viennent enrichir vos rapports. Ces nouveaux paramètres permettent une vision plus précise sur le trafic et sa provenance. Vous pouvez créer plus de sources pour mieux analyser le trafic entrant, et notamment mieux comprendre les interactions dans vos e-mail, sur les réseaux sociaux, ou encore le ROI de vos bannières et campagnes display. Lisez à ce sujet notre article “Mesurez l’impact de vos actions marketing !”.

Passez 15mn avec l'un de nos experts

DÉMARRER MAINTENANT