A L P H A L Y R
consent-mode-mars-2024-deadline-blog-alphalyr

Dès mars 2024, l’utilisation du Google Consent Mode V2 sera obligatoire pour tous les sites web utilisant les services de Google… vous en faites a priori partie ! 

Vous devez donc dès maintenant adapter votre façon de collecter et de gérer le consentement des internautes qui visitent votre site. 

Pourquoi mars 2024, et surtout un délai de prévenance aussi court ? 

Tout simplement parce que Google doit se mettre en conformité avec le Digital Markets Act (DMA), un règlement de l’Union européenne visant à réguler les grandes plateformes numériques (les “gatekeepers“). 

Comment fonctionne Google Consent Mode et quel intérêt à y passer, au-delà de l’obligation de mars 2024 ? 

Lorsqu’ils naviguent sur votre site Internet, les visiteurs donnent (ou refusent de donner) leur consentement au suivi publicitaire et à la collecte de données à des fins de mesure d’audience. 

Le Consent Mode communique ce consentement aux tags Google, ce qui leur permet d’identifier s’ils peuvent utiliser les cookies pour les objectifs précédemment cités.

Deux cas sont alors possibles : 

→ Sans consentement, Google envoie un ping anonymisé sans cookie, qui sera la base de vue du site. 

→ Avec consentement, la collecte de données s’effectue normalement par les tags.

Google utilise des techniques de modélisation pour estimer les données manquantes et écarts de conversions sur la base du ping anonymisé, ce qui va vous aider à maintenir une mesure raisonnable des performances de vos campagnes publicitaires et de votre site web, en dépit des restrictions imposées par le refus de consentement pour les cookies.

Le mode consentement a donc un avantage notable : il permet de reconstituer une mesure d’audience ou de conversion même lorsque les utilisateurs refusent le consentement initial

Que devez-vous organiser dès maintenant ? 

  • Vérification de votre méthode de collecte de consentement (CMP)

Assurez-vous que votre site web utilise une solution de gestion du consentement (CMP) conforme et certifiée par Google. Cela est essentiel pour recueillir le consentement des utilisateurs de manière conforme à la RGPD et compatible avec le Consent Mode v2. 

  • Préparation à l’utilisation du Consent Mode v2

Intégrez et configurez le Google Consent Mode v2 sur votre site web. Cela implique de comprendre et d’implémenter les nouveaux paramètres du Consent Mode, tels que `ad_user_data` et `ad_personalization`, pour contrôler la collecte et l’utilisation des données des utilisateurs. 

Ces deux paramètres servent à “prouver” le consentement de l’internaute, ce qui constitue la principale nouveauté de la V2. 

Il existe désormais 2 niveaux de mise en place du consent mode ; Consent Mode Basic et Consent Mode Advanced – le consent mode advanced est le mode cookieless.

  • Formation et sensibilisation

Mettez à jour vos connaissances et celles de votre équipe sur le fonctionnement du Consent Mode v2, y compris la distinction entre les modes de consentement avancé et basique, et leurs implications sur la collecte des données et le ciblage publicitaire. 

  • Paramétrage adéquat de votre migration GA4 

Si ce n’est pas déjà fait, planifiez la migration vers GA4, qui est mieux équipé pour fonctionner avec le Consent Mode et offre des fonctionnalités de suivi avancées dans un environnement cookieless. 

  • Suivi et reporting

Mettez en place des mécanismes pour suivre l’efficacité de vos campagnes publicitaires dans le contexte du Consent Mode v2. 

Cela peut inclure l’ajustement de vos KPIs et la mise en place de nouveaux rapports pour mesurer l’impact des choix de consentement sur la performance des campagnes. 

Passez au consent mode dans les temps : échangez avec un expert dès maintenant ! 

 

Articles liés