Le taux de conversion ! Vous connaissez l’importance de cette donnée, et l’intérêt que vous avez à la soigner. Un meilleur taux de conversion, couplé à un panier moyen fort, ce sont autant de profits en plus. En accédant aux bonnes données, vous pouvez transformer les statistiques de votre site en informations qui vont vous aider à renforcer vos profits. Voici un tour complet des rapports et outils dont vous disposez dans Google Analytics pour vous aider à améliorer votre taux de conversion.

Paramétrez des URL de destination

Afin de mesurer votre taux de conversion pour vos ventes, mais aussi vos différents leads (téléchargement de fichier, demande d’essai, contact), vous allez avoir besoin des URL de destination. La plupart des sites commerciaux utilisent une page qui confirme la réalisation d’une action. Ajoutez la consultation de cette page comme objectif afin de suivre le nombre de conversions.

Les URL de destination peuvent être ajoutées facilement dans Google Analytics via Administration › Objectifs de la vue › Nouvel objectif. Pensez à mettre à jour vos URL en cas de changement sur le site.

Segmentez votre trafic par source

Lorsque vos objectifs sont bien paramétrés, et que vous avez recueilli une quantité suffisante de données, il est temps de s’en servir ! Commencez par séparer les différentes sources de trafic. Plusieurs sources sont déjà prédéfinies dans Google Analytics (accès direct, recherche naturelle, social, etc.).

Vous pouvez encore être plus précis. Si vous utilisez des campagnes payantes et que vos compte Google Adwords et Google Analytics sont liés, alors vous pouvez accéder au détail des taux de conversion, campagne par campagne. Vous devez avoir cette vision du taux de conversion a une échelle réduite, afin de réaliser de petites optimisations qui, mises bout à bout, permettront d’améliorer la performance globale. La conversion et son optimisation, c’est une affaire de micro-changements, dont l’impact global sera puissant dans le temps.

Optimisez le flux de visiteurs et les parcours clients

Trouver les différents points d’entrée de vos visiteurs sur votre site, et identifier le taux de conversion de vos canaux, c’est une étape importante. Ensuite, intéressez-vous aux flux de comportement. Regardez combien de pages les visiteurs consultent avant de commander. Observez votre tunnel de conversion et comprenez à quel moment vos visiteurs quittent le site, et arrêtent leur processus d’achat. C’est en identifiant ces comportements, et en apportant des solutions localisées, que vous allez améliorer votre taux de rétention de visiteurs, et in fine le taux de conversion. Utilisez notamment les rapports Comportement > Flux de comportement et Conversions > Entonnoirs multicanaux.

Testez, encore et toujours

Parce qu’il n’existe pas deux sites identiques, tant en terme de contenu, de structuration, mais aussi d’offre produit et d’objectifs commerciaux, vous devez mener vous même vos propres tests. Top complexe ? Non. Même avec un nombre de visiteurs limité, les outils d’A/B testing vous permettent de tester plusieurs versions d’une même page, pour identifier les éléments qui aident à la conversion.

savoir plus

[alert-success]Lire aussi : Les 5 points clés à retenir de la Google Analytics Academy et Différence entre une macro-conversion et une micro-conversion[/alert-success]

DÉMARRER MAINTENANT