Google Analytics est un outil puissant, indispensable pour la plupart des sites. Cela étant dit, GA n’a pas été conçu pour tout vous montrer – et ce “tout” correspond bien souvent aux données dont les marketeurs ont absolument besoin pour bien mesurer leurs efforts et leurs KPIs.

1- Le volume réel de leads et son parcours complet

Suivre les pages, produits et contenus avec lesquels vos visiteurs interagissent est un jeu d’enfant sur Google Analytics. Avec du paramétrage supplémentaire, vous pouvez aussi suivre les soumissions de formulaires, les appels… 

Mais les choses se compliquent lorsque vous souhaitez mesurer précisément le volume de leads obtenus et les attribuer à vos différents canaux marketing.

Par exemple, si M. T visite votre site Internet pour la première fois après avoir cliqué sur une annonce Google Ads et qu’il ne convertit pas, sa session remontera bien sur vos tableaux de bord.

Mais que se passe-t-il si ce même M. T ne convertit pas immédiatement et revient quelques temps plus tard via une campagne de retargeting des visiteurs, de type Facebook Ads, ou de manière organique ? 

S’il convertit (achat, formulaire…), vous verrez bien qu’un lead a été généré, mais vous n’aurez aucun moyen de savoir si le prospect est passé par Google Ads et Facebook Ads (ou tout autre point de contact préexistant).

2) La qualité des leads (et donc la rentabilité précise des campagnes)

Cette dimension concerne moins les modèles de sites 100% e-commerçants. Mais dans le cas où une partie du business model repose sur la génération de leads puis le rappel par une équipe SDR / Sales, la qualité des leads devient un vrai souci si l’on s’en tient uniquement à Google Analytics.

Par exemple, si l’une de vos campagnes de pub génère 30 leads et que l’équipe commerciale n’en convertit finalement que 8 pour un total de 6400€, alors qu’une autre campagne en génère également 30 mais que 20 convertissent pour un montant de 16000€, vous n’allez pas suivre ce différentiel de qualité (et de revenus) via Google Analytics.

Pour GA, ces campagnes ont performé de manière équivalente et il devient nécessaire de se battre pour croiser les données entre votre CRM et vos campagnes marketing pour établir une connexion. 

En résumé : sortez le Doliprane.

3- Le véritable impact de vos campagnes payantes

Le fait de ne pas pouvoir suivre l’intégralité du parcours d’un futur client (cf. notre exemple précédent) impacte directement votre capacité à obtenir un reporting précis de vos campagnes payantes (Google Ads, Facebook Ads, autres…)

Lire Aussi :   Comment bien vivre sa migration de site (si, c'est possible)

Si vous ne pouvez pas prendre en compte les points de contact ayant mené et contribué à la conversion, vous risquez de passer à côté du ROI réel de vos campagnes.

Ni Google Analytics, ni Google Ads ne peuvent vous montrer tout cela et “connecter les éléments ensemble”. Alphalyr le peut en revanche : réservez votre démo dès maintenant !

4 – L’individualisation de chaque parcours

En tant que responsable du trafic et/ou de l’acquisition, vous avez besoin de connaître un maximum de choses sur vos visiteurs : qui sont-ils ? Comment chacun d’entre eux se comporte-t-il sur votre site ? Comment les suivre de manière 100% individualisée ?

Google Analytics ne vous permet pas d’aller aussi loin dans le détail.

Vous avez donc besoin d’une solution complémentaire, comme celle d’Alphalyr, pour disposer d’un identifiant unique propre à chaque visiteur et le suivre de manière précise.

Consolidez (enfin) vos données Google Analytics : réservez votre démo gratuite


DÉMARRER MAINTENANT