Utilisez le rapport Analyse des coûts de Google Analytics

Google Analytics est un formidable outil de suivi de trafic, d’analyse des comportements de vos visiteurs, mais aussi un levier puissant d’optimisation des coûts. Oui, avec le suivi des conversions, vous pouvez savoir via Google Analytics le CA généré par votre site web. Mieux, si vous avez un budget consacré à l’achat de mots clés via Adwords, vous pouvez connaître la rentabilité de vos campagnes. Si vous dépensez chaque moins 2 500€ en Adwords mais que cela vous rapporte 4 000€, vous êtes rentable. Vraiment ? Il existe pourtant bien d’autres coûts liés à votre présence sur le web. De l’hébergement de votre site e-commerce sur un serveur dédié en passant par le salaire de votre Community Manager, sans oublier les achats d’articles sponsorisés, les campagnes d’affiliation… Est-il possible d’intégrer ces frais, et de comparer les coûts publicitaires et les revenus sur tous vos canaux marketing payants ? Oui, avec le rapport Analyse des coûts de Google Analytics.

L’analyse des coûts, pour une vision plus précise de votre rentabilité

Avant de vous lancer corps et âme à l’assaut de ce nouveau rapport (que vous trouverez dans Acquisition > Analyse des coûts), vous devez savoir exactement ce qu’il contient et comment il peut vous aider à optimiser vos campagnes d’affiliation, vos campagnes produits et autres opérations marketing avec des services tiers.

Les cinq métriques les plus importantes que vous permettent de mesurer les performances d’une campagne, et que vous retrouverez dans le rapport d’analyse des coûts, sont : le coût, le CPC, le RPC, le ROI et la marge.

  • Le coût :  le coût global d’une campagne est essentiel, pour savoir combien vous avez investi au total ;
  • Le coût par clic (CPC) : Si vous utilisez une campagne de publicité directe sur une base de CPC, cette mesure permet d’évaluer la performance de plusieurs annonces sur le même emplacement, et le coût unitaire d’un clic, campagne par campagne ;
  • Le revenu par clic (RPC) : On parle ici des gains, le chiffre d’affaires généré pour un seul clic ;
  • Le retour sur investissement (ROI) : si vous utilisez déjà des objectifs dans Google Analytics, vous êtes familier avec le ROI dans Google. Il permet de connaître le ratio dépense / rentrée ;
  • La marge : le bénéfice net en pourcentage indique la rentabilité pour chaque campagne en un coup d’oeil.

Vous pouvez envoyer toutes ces données directement dans Google Analytics, afin de générer un rapport d’analyse des coûts ultra-complet.

Envoyer des données de coût à Google

Comment enrichir la base de données collectées par Google Analytics avec les métriques précédentes, si celles-ci concernent des services tiers ? Plusieurs étapes sont nécessaires. La première, la plus simple, consiste à étendre le marquage de vos URL. Vous pouvez ainsi utiliser Google URL Builder pour ajouter des tags aux URL, et faire remonter les données relatives aux coûts dans GA. Ensuite, si vous devez collecter des informations depuis une grande variété de services tiers, récupérez-les et classez-les dans un fichier CSV. En suivant les règles de formatage des données de coûts de Google, vous pourrez construire un tableau qui associe les données compilées par Google Analytics, vos propres données, et ensuite les expédier via l’API Google.

Une fois que vous avez téléchargé vos données de coût dans Google Analytics, vous devrez patienter jusqu’à 12 heures pour qu’elles soient traitées. Une fois que les données ont été traitées, elles seront disponibles dans un tout nouveau rapport, qui vous donnera une nouvelle vision de la rentabilité de votre activité web. Vous contrôlez alors mieux les performances de chacun de vos canaux et identifiez votre ROI en quelques clics.

savoir plus

Twitter
Visit Us
Follow Me
LinkedIn
Share