L’analyse comparative : situez-vous dans votre environnement concurrentiel

Vous avez le nez rivé sur vos données et sur la compréhension de vos performances. Cette vision centrée sur votre propre entreprise est logique, mais pour évoluer, il est aussi important de comprendre les performances de votre secteur. Pour réaliser ce benchmark, Google Analytics peut vous aider. Comment ? Grâce à l’analyse comparative.

Le principe de l’analyse comparative de Google Analytics

Avec l’analyse comparative de Google Analyics, vous pouvez désormais comparer vos performances sur le web à celles d’autres entreprises concurrentes du même secteur que vous. Pour accéder à ces données de votre secteur, vous devez simplement autoriser le partage anonyme de vos propres données. Donner pour recevoir, c’est bien logique.

Rendez-vous dans Admin > Compte > Paramètres du compte Google Analytics puis cliquez sur Paramètres de partage des données et validez le choix “Anonymement avec Google et d’autres services”. Vos informations seront désormais partagées sans que votre nom ne soit cité, pour construire des rapports selon les secteurs d’activité. Plus le nombre d’entreprises qui autorisent ce partage est fort et plus les données sont précises.

Déjà 1600 catégories métier, 1200 marchés associés à 7 niveaux de trafic sont sélectionnables. Ainsi, vous êtes certain de vous comparer à des acteurs similaires. En effet, si vous avez une boutique e-commerce qui propose des vêtements pour femme sur un créneau très particulier, vous comparer à Asos ou La Redoute n’est pas pertinent. Avec les différents niveaux proposés par GA, vous évitez cette comparaison biaisée.

Les données disponibles dans l’analyse comparative

Dès lors que vous avez activé l’analyse comparative, vous pouvez consulter les données dans la section Audience. Vous trouverez ainsi des métriques d’acquisition et des métriques de comportement des internautes.

  • Acquisition : le nombre de sessions, le pourcentage de nouvelles sessions, le pourcentage de nouveaux utilisateurs ;
  • Comportement : le nombre de pages vues / session, la durée des sessions, le taux de rebond.

Ces chiffres sont des valeurs globales de votre secteur d’activité, parfaites pour vous aider à vous situer par rapport à la concurrence. Comment en tirer profit et passer à l’action ? Observez attentivement les données en focalisant votre attention sur les leviers d’acquisition. Si vous notez que vos sources de trafic sont trop faibles, et que le volume de nouveaux visiteurs entrants est limité, comparé aux tendances du secteur, alors vous tenez un premier point sur lequel agir. L’objectif est d’éviter les écarts trop importants par rapport aux moyennes de votre domaine. Ainsi, si la tendance est de capter 30% du trafic via Adwords, et que vous n’avez aucune campagne en place, vous devriez passer à l’action.

Après ce coup d’œil aux variables d’acquisition, regardez les variables de comportement. Temps passé sur le site, taux de rebond, nombre de pages vues… Décortiquez ces résultats avec, là encore, l’obsession de ne pas avoir un écart trop important avec les données moyennes.

Passez 15mn avec l'un de nos expertsPhoto Credit: Louish Pixel

Twitter
Visit Us
Follow Me
LinkedIn
Share