Différence entre une macro-conversion et une micro-conversion

Connaitre le taux de conversion d’un site e-commerce est essentiel. Toutefois, en se focalisant trop sur cette macro-conversion, certaines données peuvent vous échapper. L’œil rivé sur la conversion générale du site, ou sur quelques objectifs clés, vous pouvez perdre de vue certaines micro-conversions, qui sont pourtant essentielles. Macro, micro, quelle différence ? Alphalyr vous l’explique.

L’importance des micro-conversions sur votre site internet

Vous avez votre taux de conversion de 3%. A la lueur du benchmark effectué dans votre secteur d’activité, c’est un excellent chiffre. Oui, mais que faites-vous pour mesurer les actions des 97% d’utilisateurs restants, ceux qui n’ont pas acheté / téléchargé un produit ? Sont-ils totalement en dehors du parcours de conversion ou, au contraire, sortent-ils à une étape seulement de la fin ?

Pour le savoir, il faut casser la vision traditionnelle qui consiste à mesurer uniquement des macro-conversions, et aller chercher les micro-conversions.

  • Macro-conversion : Il s’agit d’un objectif global, d’une conversion au caractère général. Configurez une page de destination (ou la page de remerciement que le client voit après avoir terminé un achat) comme un objectif e-commerce. Assurez-vous de créer des étapes avec un entonnoir de conversion pour chaque étape du processus de commande.
  • Micro-conversion : Il s’agit des actions que les utilisateurs réalisent souvent avant l’achat. Les sites ont souvent plusieurs types de micro-conversions. Citons notamment l’abonnement à une newsletter, la création de compte, le téléchargement d’un pdf ou encore la consultation d’un certain nombre de pages.

Développer une approche tournée vers les micro-conversions

Mettre en place une stratégie de webanalyse avec un suivi de micro-objectifs (micro-conversions) ne consiste pas à penser petit. Au contraire. C’est une solution pour voir plus grand. Commencez donc par réfléchir à votre propre comportement sur un site internet lorsque vous achetez. La dernière fois que vous avez commandé un objet ou souscrit un contrat en ligne, comment avez-vous agit ? Vous avez consulté au moins 10 pages ? Vous avez lu une rubrique en particulier du site (comme la FAQ) pour vous convaincre de votre choix ?

Vous tenez là quelques micro-objectifs, des signes avant-coureurs d’une conversion future. Suivez ces indicateurs afin d’identifier ce qui fonctionne, ce qui ne fonctionne pas, et apporter des corrections. Vous verrez que les petites mesures que vous prendrez pourront rendre l’expérience utilisateur sur le site encore meilleure.

Passez 15mn avec l'un de nos experts

Twitter
Visit Us
Follow Me
LinkedIn
Share