Interpréter le taux de rebond dans Google Analytics

Le fameux taux de rebond. Même si vous ne savez pas toujours à quoi il correspond, vous savez qu’il faut tout faire pour le réduire. Un site avec un taux de rebond élevé est un mauvais site. En réalité, c’est un peu plus complexe. Le taux de rebond est une donnée utile, mais il ne doit pas être considéré comme LE chiffre ultime pour savoir si votre site est bon ou non. Le taux de rebond est rarement bien utilisé dans le cadre de la webanalyse. Vous devez bien interpréter sa valeur, en le comprenant, en sachant ce qu’il quantifie précisément, pour agir ensuite sur vos pages.

Définition du taux de rebond

Le taux de rebond est une donnée webanalytique essentielle.

Définition : le taux de rebond indique le pourcentage d’internautes qui effectuent sur votre site une visite ne comportant qu’une seule page vue. Il permet de connaître la part de visiteurs qui sont arrivés sur votre site, puis sont repartis, sans consulter d’autre page. Le taux de rebond est ainsi obtenu en divisant le nombre de visiteurs qui ne consultent qu’une seule page, par le nombre de visites sur l’ensemble du site.

Dans Google Analytics, le taux de rebond est fourni pour toutes les pages par défaut (dans Contenu > Contenu du site > toutes les pages). Mieux, vous pouvez obtenir le taux de rebond pour l’ensemble du site (dans Audience > Vue d’ensemble).

Analyser le taux de rebond

Maintenant que vous comprenez mieux le taux de rebond, et que vous savez où le trouver dans Google Analytics, il est important de bien l’interpréter. Première chose : arrêtez de vous focaliser sur le taux de rebond global du site. Parce que le taux de rebond est une donnée qui apporte des informations capitales sur le comportement des internautes page par page, il n’est pas pertinent de le lire de façon générale. Au mieux, le taux de rebond de votre site vous donne une tendance. Il ne doit en rien servir de base pour des actions.

Allez chercher le taux de rebond de chaque page. Quel est le bon taux ? 30% ? 50% ? 80% ?
Tout dépend de l’objectif de chaque page.
Alors qu’un site e-commerce est pensé pour proposer des produits / services, et mener l’internaute vers un achat, le taux de rebond doit être bas. Sur un site d’actualités, qui propose un contenu chaud et instantané, il n’est pas rare de voir un taux de rebond élevé, car l’internaute vient faire du « picking » et choisir seulement un article.

Interprétez le taux de rebond par type de contenu. Si des fiches produits ont un taux élevé, cela signifie que le produit ne correspond pas à la demande de l’internaute, que le prix est trop élevé, votre site n’inspire pas confiance. Si un article de blog à un taux de rebond élevé, peut-être que celui-ci ne propose pas d’appel au clic et n’est pas optimisé pour retenir le visiteur. En résumé, le taux de rebond est une expression de rejet de l’internaute. A vous de comprendre ce qu’il rejette, finement, page par page.

Passez 15mn avec l'un de nos experts

Facebook
Facebook
LinkedIn