Comment expliquer les différences statistiques entre Google Analytics et votre back-office ?

Si vous avez un site e-commerce, il y a de fortes chances pour que votre solution de webanalyse embarquée soit Google Analytics. En effet, l’outil de suivi des visites gratuit de Google est très répandu chez les e-commerçants. Près de 60% des sites de l’hexagone l’utilise, et la moitié ont déjà basculé vers Universal Analytics selon les données du journaldunet.com. Complet, fiable et surtout polyvalent, Google Analytics est une excellente solution pour suivre les performances de votre e-boutique, mais vous notez toutefois quelques problèmes. Vous observez notamment des différences statistiques entre Google Analytics et votre back-office ? Les chiffres de ventes ne sont pas les mêmes ? Une situation assez commune, mais à laquelle il est possible d’apporter des solutions.

Le paramétrage du suivi avec Google Analytics

Paramétrer le suivi de son trafic avec Google Analytics, cela n’a rien de sorcier. Le petit bout de code à intégrer sur toutes les pages de votre site va compiler les données et vous permettre d’accéder aux statistiques via les rapports. Mais lorsque l’on possède une boutique e-commerce, le suivi simple ne suffit pas. Il faut utiliser un peu de code en plus pour avoir un paramétrage plus fin : suivi des conversions, objectifs, e-commerce amélioré, remarketing… La panoplie de solutions offertes par Google pour les commerçants en ligne est puissante, mais demande de la configuration sur-mesure. Il existe plusieurs méthodes pour ajouter Google Analytics à votre site e-commerce :

  • Soit vous gérez vous-même (ou via un prestataire) l’ajout du code de suivi en dur, dans les fichiers du thème graphique de votre site ;
  • Soit un plugin intégré se charge pour vous de délivrer le code de suivi (dans Prestashop, Magento ou WordPress si vous utilisez les fonctions e-commerce).

Ensuite, en confrontant les données captées par votre CMS e-commerce, et celles captées par Google Analytics, surprise, il y a des différences ! Normal… mais cela n’a rien de bon, car des données de mauvaise qualité influent sur votre faculté à prendre des décisions.

Ces situations qui amènent à des différences statistiques

Voici une liste (non-exhaustive) de ces situations assez fréquentes qui génèrent des différentes entre les commandes qui apparaissent dans votre back-office, et les commandes vues par Google Analytics :

Le code de tracking est mauvais

Si vous l’avez inséré vous-même, ou via un plugin, le code de suivi de Google Analytics peut avoir été endommagé, ou tout simplement ne pas être bon. Attention, parfois, on remarque la présence de plusieurs codes… Il faut bien copier le bon code selon votre utilisation (Classique, Universal, Enhanced).

Le code de validation de la commande Google Analytics n’est pas lancé

Pour enregistrer la validation d’une commande, Google Analytics peut attendre le lancement du code depuis la page de confirmation de celle-ci. Le chargement de la page indique que la transaction est validée, et que la commande est OK. Malheureusement, le renvoi sur la page e-commerce après le paiement n’est pas toujours activé. La commande sera donc visible dans votre back-office, mais pas dans GA.

La fonctionnalité e-commerce n’est pas active

Par défaut, Google Analytics ne suit pas les performances e-commerce. Alors si vous ne voyez aucune vente apparaître dans vos tableaux de bord, il est temps d’aller activer cette fonction !

Vous constatez des écarts ?

Alphalyr

Crédit photo : Dietmar Becker

Twitter
Visit Us
Follow Me
LinkedIn
Share