Ces innovations qui vont bouleverser notre quotidien et notre vision du Web

A quoi ressemblera le Web de demain ? Quelles innovations vont transformer notre manière de vivre, de naviguer sur Internet, de gérer le quotidien ?

Certaines sont déjà là et progressent d’année en année (quand ce n’est pas de mois en mois). De la blockchain à l’ordinateur quantique en passant par l’intelligence artificielle, voici un panorama des grands bouleversements à venir.

1) Les progrès de l’intelligence artificielle

Recommandations personnalisées du choix de votre prochain film aux livres ou vêtements qui pourraient vous plaire, assistants virtuels, traduction automatisée, ciblage publicitaire affiné… les possibilités offertes par les progrès de l’intelligence artificielle (IA) transforment en profondeur la manière de consommer, d’interagir, de vendre ou encore de promouvoir sur le Web.

Bien entendu, l’intelligence artificielle n’est pas limitée à Internet. Ses évolutions posent des questions éthiques et de société qui ne sont pas sans rappeler les plus grandes oeuvres de science-fiction.

Néanmoins sur le Web, ses apports sont particulièrement positifs et favorisent l’expérience utilisateur, ainsi que l’accessibilité de l’information.

Dans le cas des chatbots par exemple, auxquels nous avons récemment dédié un article, ces “agents conversationnels” virtuels permettent d’assister les visiteurs et clients en apportant des réponses sur-mesure en fonction des données contextuelles recueillies (pour les bots les plus avancés) :

  • Passer une commande chez PizzaHut sur Twitter ou Facebook ;
  • Se voir recommander un restaurant selon vos goûts, votre budget et votre localisation ;
  • Organiser un retour ou un remboursement à la FNAC ;
  • Recevoir des articles condensés et ciblés de la CNN ;
  • Demain, se voir assister de manière personnalisée lors de ses voyages avec AirFrance (voir à ce sujet les projets retenus lors du Hackathon Priorité Client, dont AF Botline) ;

Dans cette perspective, l’intelligence artificielle est un support idéal de la relation client de demain. Vous pouvez consulter cet excellent article sur les utilisations des chatbots via Facebook Messenger par les marques.

Pour évoluer et affiner les interactions, l’intelligence artificielle a besoin de se nourrir des données collectées. L’exploitation et la réflexion sur la data doit donc être parfaitement paramétrée, afin de prendre des décisions fiables et d’augmenter la pertinence du recours à des échanges virtuels.

Pour aller plus loin :

2) Le développement de la blockchain

C’est le mot que tout le monde a à la bouche ou déjà entendu, sans forcément savoir de quoi il en retourne vraiment.

D’après Blockchain France, la blockchain (ou chaîne de blocs) “est une technologie de stockage et de transmission d’informations, transparente, sécurisée, et fonctionnant sans organe central de contrôle”.

Le principe est que chaque transaction ou échange effectué(e) entre les utilisateurs de la blockchain est enregistré et regroupé sous la forme de “blocs” chronologiques, d’où son nom. Des participants procèdent au “minage”, qui consiste à vérifier les blocs et à valider les échanges avant de les confirmer dans le système. Les mineurs doivent mettre la puissance de calcul de leurs processeurs à disposition. C’est sur cette base que fonctionne Bitcoin.

Cette technologie est vue comme révolutionnaire dans la mesure où elle est sécurisée et infalsifiable, fondée sur le peer-to-peer (donc décentralisée et sans intermédiaires) et transparente.

Pour mieux comprendre de quoi il s’agit, vous pouvez regarder cette intervention « New Kids on the Blockchain » par Lorne Lantz lors du TEDxHamburg :

La blockchain n’est donc pas réservée à Bitcoin et les possibilités offertes par cette technologie décentralisée pourraient venir remplacer les “tiers de confiance” traditionnels que sont par exemple les banques dans le système monétaire, mais aussi d’autres intermédiaires comme Airbnb ou Uber….

Parmi ses applications possibles, on peut citer les suivants :

  • Certification d’identité;
  • Réduction des coûts d’une monnaie;
  • Transfert d’actifs;
  • Micro-paiements,micro-crédits;
  • Exécution d’un contrat;
  • Justification d’identité;
  • Justification de propriété;
  • Création de système de vote électronique sécurisé…

La blockchain permettra aussi d’améliorer l’expérience client et la fidélisation des utilisateurs.

Le Crédit Mutuel Arkéa et IBM collaborent pour vérifier l’identité des clients sur la base de cette technologie. Ce n’est pas tout : la blockchain pourrait considérablement augmenter l’impact des programmes de fidélité en permettant de transformer les points en monnaie virtuelle !

Pour aller plus loin:

3) Les recherches en matière d’informatique quantique

La révolution quantique approche et nous ne sommes pas encore en mesure d’anticiper pleinement son impact.

La quête de l’ordinateur quantique, c’est-à-dire d’un calculateur quantique, fait l’objet de recherches intenses depuis plus de 30 ans. Des géants du Web tels que Google et IBM ont rejoint la course contre la montre.

Pourquoi ?

Tout simplement parce que l’ordinateur quantique sera capable de résoudre les problèmes mathématiques et casse-têtes de manière quasi instantanée, et d’effectuer des calculs infaisables jusque-là.

A la différence des ordinateurs actuels, un calculateur quantique ne repose pas sur une logique binaire. Plutôt que d’utiliser le bit comme unité fondamentale, il repose sur le quantum bit (qubit).

Sa puissance permettra de progresser dans tous les secteurs via  :

  • Des avancées considérables de l’intelligence artificielle (machine learning);
  • Un traitement massif des données;
  • Des capacités remarquables de simulations;
  • La résolution de problèmes complexes;
  • Le dépassement des limites de la Loi de Moore*;

*La loi de Moore fixe un cycle de dix-huit mois pour les doublements de nombre de transistors

L’avènement de l’ordinateur quantique aura d’autres conséquences difficiles à gérer en matière de sécurité : les protocoles et systèmes actuels de cryptages (hors cryptage quantique) seront tout simplement rendus inefficaces.

Un gouvernement disposant d’un ordinateur quantique pourrait aussi avoir accès à la plupart des données n’importe où dans le monde.

La mort du Web est-elle annoncée ? En tout cas, la manière dont il fonctionne aujourd’hui est amenée à être profondément modifiée. D’ici là, les ordinateurs quantiques ne sont pas encore pour aujourd’hui et il faudra probablement patienter quelques années avant qu’un calculateur d’une telle puissance voit le jour.

Pour aller plus loin :

En conclusion, les années à venir s’annoncent révolutionnaires sur le plan technologique. Ces innovations vont transformer en profondeur la manière dont nous vivons au quotidien et utilisons le Web, à titre professionnel et privé.

Si cet article vous a été utile, merci de le partager sur votre réseau social favori et de nous laisser votre commentaire ci-dessous !

 

Twitter
Visit Us
Follow Me
LinkedIn
Share