Academy : Optimisez votre SEA

Le référencement a un coût certes mais son efficacité est prouvée. Cependant il est important de piloter vos campagnes par la donnée et maximiser votre ROI.

Voici les étapes à suivre et quelques conseils pour des campagnes intelligentes!

1.Lier votre compte Adwords et Google Analytics pour un meilleur pilotage

Adwords est un outil Google que vous devez déjà connaître. Pour rappel il vous permet d’acheter du trafic vers votre site internet et ainsi booster votre audience. Pour optimiser au mieux vos campagnes Adwords, je vous conseille de l’associer à votre compte Google Analytics Cela vous permettra d’analyser votre audience, et petit à petit, générer un trafic plus qualifié. De plus, il est plus facile de disposer d’une seule et même plateforme pour analyser son trafic (naturel ou payant) et son audience.

Liez vos comptes, cela vous permettra de visualiser efficacement vos actions marketing (Analytics) et piloter votre stratégie (Adwords). Vous pourrez contextualiser vos actions, ce qui rendra votre analyse plus pertinente

2.Utilisez le rapport Treemaps Adwords de Google Analytics pour visualiser vos résultats

De prime abord, le rapport treemaps peut vous faire peur. Cependant il est très utile puisqu’il vous permet d’analyser en un coup d’oeil les performances de vos campagnes Adwords. En effet une treemaps, qui une « représentation de données hiérarchiques dans un espace limité » est une solution de visualisation qui permettent de visualiser rapidement les performances de vos campagnes, et d’identifier les tendances positives ou négatives.

D’après Google, « Treemaps constitue un outil efficace pour générer des hypothèses, car il permet de révéler l’importance relative des différentes entités et les relations entre elles »

Comment comprendre ce rapport :

Tout d’abord, les variables. Beaucoup sont disponibles. On distingue variables principales (clics, coût, impressions, transactions e-commerce, etc.) et les variables secondaires (CPC, CTR, RPC, taux de conversion, etc.)

Choisissez deux variables que vous souhaitez analyser sur une période donnée. Il peut s’agir par exemple du coût d’une campagne et de son taux de conversion. Avec Treemaps, les deux données sont alors associées pour donner naissance à une visualisation claire.

  • La surface des rectangles représente la taille de la première variable.
  • Le code couleur (vert ou rouge) s’applique à la seconde variable.

Plus la première variable est importante, plus les rectangles sont grands. De même, si une variable possède une valeur positive (taux de conversion élevé, taux de rebond faible), alors la zone apparaît en vert. A l’inverse, si le taux de conversion est bas, ou encore le taux de rebond élevé, alors la zone devient rouge.

Exemple de rapport

  • Le coût de la campagne + le taux de conversion : quelle campagne est là plus rentable ?
  • Le nombre de sessions + le taux de conversion par objectif : Vos campagnes Adwords sont-elles les plus efficaces ?
  • Le nombre de sessions + la durée de chaque session :d’où proviennent vos visiteurs les plus intéressés. Il n’y a pas que la conversion qui compte
  • Le nombre de nouveaux utilisateurs + le taux de conversion ou le taux de rebond et pages/session : quels mots clés qui vous apportent de nouveaux clients, et surtout ceux qui transforment ces visiteurs en acheteurs.

En résumé, lié vos comptes Adwords et Google Analytics et utiliser le rapport Treemaps pour avoir une vision claire et rapide de l’efficacité de vos campagnes Adwords.

3.Comment améliorer vos campagnes adwords

Créer une campagne Adwords est assez simple. Le plus difficile reste d’analyser chaque campagne, les corriger, les faire évoluer pour les optimiser!

Garder toujours à l’esprit que votre annonce à un objectif : générer du trafic, qui doit déboucher sur des ventes ou des conversions (téléchargement livre blanc / inscription Newsletter)

Voici quelques conseils pour commencer

  • Cibler toujours vos campagnes

Votre cible est la personne qui va par la suite convertir. Pensez bien à définir à qui s’adresse votre campagne.

  • Miser sur des mots-clés peu recherchés, mais très rentables

Privilégier la méthode « Long Tail » : des mots clés très spécifique qui génèrent un trafic de qualité.  N’hésitez pas à utiliser l’outil planificateur de mots clés d’Adwords pour établir une liste de mots clés avec leur volume de recherche associé.

Vous pourrez par la suite analyser le CPA (clic per action) pour déterminer dans un premier temps si votre mot clé est pertinent. Un CPA élevé signifie que votre annonce et mot clé génèrent de bonne conversion sur votre site. Ce mot clé et cette annonce sont à conserver !

  • Attirez l’œil de votre internaute : éveiller sa curiosité

Pourquoi cliquer vous sur un lien ? Parfois c’est une mauvaise manipulation de votre part, ce qui a déjà du vous arriver si vous naviguer sur votre mobile. Mais dans la plus part des cas, vous cliqué parce que l’annonce a attiré votre attention. Si vous voulez améliorer votre taux de clic (pourcentage de clics comparé au nombre impressions= CTR), il vous faut une accroche efficace. Un titre accrocheur aura un nombre de clic plus élevé. N’hésitez pas à faire de l’a/b testing pour trouver votre meilleure accroche.

  • Optimiser vos pages de destination :

Les campagnes Google Adwords doivent être fidèles à votre offre, et valoriser ce qui fait votre différence. Si tel n’est pas le cas, Google pénalisera votre annonce et celle ci ne sera que très faiblement diffusée. Grâce à Google Analytics et au rapport « pages de destinations » connu aussi sous le terme de Landing Page, analyser les KPI suivante : Taux de rebond, temps passé sur la page, nombre de pages vues. Vous pourrez ensuite améliorer vos landing pages. Vos campagnes Adwords seront ainsi plus pertinentes. Dernière astuce : n’oubliez pas l’a/b testing ! Le résultat peut réserver parfois des surprises !

4.Pourquoi utiliser le remarketing avec Google Analytics ?

 

Google Analytics peut vous être utile pour augmenter vos conversions en atteignant un public qui vous connaît déjà ! En sommes, le remarketing avec Google Anlytics vous permet de mettre en avant un message publicitaire à un visiteur qui a déjà vivité votre site/application, et donc de le toucher de nouveau. Cette technique marketing est très utile pour maximiser le taux de transformation et rester en contact avec les visiteurs qui cherchent de l’information ailleurs sur le web, hésitent, comparent… avant de passer à l’acte d’achat.

Comment choisir les bons critères pour les « re-toucher ».

Google a créé des groupes d’audience préconfigurés, dont vous pouvez vous inspirer.

  • Liste intelligente: c’est un peu le mode « pilotage automatique » car vous laissez Google gérer lui-même, de manière « intelligente », le fonctionnement du groupe. Il est fort ce Google ;
  • Tous les utilisateurs: là c’est un peu le mode par défaut. Tous les utilisateurs qui sont venus sur votre site sont inclus dans le groupe d’audience ;
  • Nouveaux utilisateurs: là, pour ne pas ennuyer les « habituels », on ne re-cible que les visiteurs qui ne comptent qu’une seule connexion au site ;
  • Utilisateurs d’une page ou section spécifique de mon site/application: on commence à rentrer dans le précis. Ici, vous pouvez affiner votre groupe et réunir les personnes qui ont visité une page en particulier ! Un outil prédictif avec l’apparition progressive des url est implémenté ;
  • Utilisateurs qui ont effectué une conversion par objectif: là, on utilise le suivi des objectifs dans GA pour re-cibler les utilisateurs sortis du tunnel de conversion ;
  • Utilisateurs qui ont effectué une transaction: enfin, ce groupe d’audience préconfiguré cible les clients. Pratique pour pousser une offre promotionnelle réservée aux clients existants ou relancer un achat à une période précise.

5.Quelques conseils pour vos campagnes de remarketing

Aujourd’hui le consommateur est volatile et même versatile. Plus vous multiplier les points de contact avec votre cible, plus vous avez de chance de le convertir ! C’est en forgeant qu’on devient forgeron !

La force du Retargeting réside dans l’audience qu’il cible. Quelqu’un qui connaît déjà votre site, ses produits ou services est plus facilement convertible ! Les toucher de nouveau vous permet de les rediriger dans votre tunnel de conversion ! C’est un petit rappel pour leur dire que vous exister toujours !

Cependant il y a quelques erreurs à ne pas commettre :

·Ne ciblez pas tous vos visiteurs

Qui n’est jamais tombé sur un site par hasard et a vite quitté la page ? Tout le monde répondrait oui à cette question. En effet, une partie des visiteurs de votre site n’appartient pas à votre cible. Comment faire la part des choses ?

  • Optimisez le ciblage en fonction des pages visitées

La plus part des sites internet possèdent les pages suivante : « recrutement » , «mentions légales », « contact »…. Cette audience n’est pas forcement la plus pertinente à re cibler. En effet, si vous vendez des sacs à main il sera plus judicieux de cibler les personnes qui ont visitées les pages produits de votre site et non pas la page recrutement.

Comment faire dans Google Analytics : Comportement > Contenu du site > Pages de destination. Excluez ces pages de vos campagnes.

  • Optimisez le ciblage en fonction de la qualité des visites

Un conseil, mettez vous dans la peau de votre futur client. Si vous êtes intéressé par un produit/service, il est certain que vous passerez plus de 10 secondes sur cette page ! Acquérir du trafic via les leviers payant coûte suffisamment, alors cibler vos visiteurs les plus engagés. La durée des sessions est un paramètre important pour optimiser vos campagnes de Remarketing et améliorer votre ROI !

Allez dans le rapport : Audience puis Comportement et Intérêt et interaction

Maintenant qu’on a vu le référencement gratuit (leçon 1) et le référencement payant, vous vous demandez faut-il choisir ? La réponse est non ! Les deux sont liés et complémentaire. Grâce à la webanalyse vous pourrez optimiser chaque levier.

Le référencement payant vous permet d’attirer un trafic très qualifié sur une période donnée. Plus vous dépensez, plus votre trafic sera important (en fonction de la qualité de vos annonces bien entendu). Lorsque vos campagnes s’arrêtent, votre trafic payant diminuera en conséquence.  Donc Le référencement payant n’est pas « durable » dans le temps. 

Le référencement naturel connu sous le terme SEO ou encore référencement gratuit : est souvent considéré comme le but ultime (car il permet de générer du trafic sans dépenser un sous ! Cependant, il nécessite une dépense d’énergie considérable : production  et valorisation de contenus (textes, images, vidéos), stratégie de lien, optimisation d’URL, stratégie de mot clé ect… c’est une technique qui demande du temps mais qui est durable

Les deux méthodes diffèrent, mais il ne faut pas les considérer comme deux silos distincts. L’analyse du premier canal vous permettra d’optimiser le second. Je m’explique ! Un article de blog peut se comparer un une campagne Adwords : Une accroche, une texte et un call to action. L’analyse de vos campagnes Adwords peuvent ainsi vous permettre ainsi d’optimiser vos articles de blogs et inversement !

En conclusion pour améliorer votre trafic ne négligez aucun canal d’acquisitions. Multipliez les points de contact avec votre cible !

Twitter
Visit Us
Follow Me
LinkedIn
Share