Différence entre pages vues et pages vues uniques

Différence entre pages vues et pages vues uniques

Le jargon de Google Analytics vous trouble parfois ? C’est bien logique. Pourtant, la connaissance des termes employés dans l’outil de webanalyse de Google est essentielle pour bien exploiter son potentiel. Alphalyr vous aide à toujours mieux comprendre le fonctionnement de Google Analytics, et vous éclaire cette fois-ci en vous expliquant la différence entre pages vues et pages vues uniques.

Les différences entre pages vues et pages vues uniques

Définition d’une page vue : une page vue correspond à un affichage de page, qui est enregistré via Google Analytics. Si la page est de nouveau affichée, parce que l’internaute rafraichit la page ou visite le site puis revient de nouveau sur cette page d’origine, alors une nouvelle page vue est comptabilisée. Le nombre de pages vues correspond ainsi au total du nombre d’affichages d’une page.

Définition d’une vue unique : une vue unique correspond à la somme de toutes les pages vues générées par un même internaute au cours d’une seule session. Ainsi, si au cours d’une seule session, un utilisateur consulte une page, puis rafraîchit celle-ci, ou visite le site puis revient de nouveau à la page d’origine, une seule vue unique est comptabilisée. Le nombre de vues uniques est ainsi celui du nombre de sessions différentes pendant lesquelles la page a été consultée une ou plusieurs fois.

Pages vues = nombre d’affichages d’une page
Vues uniques = nombre de sessions avec un ou plusieurs affichages de la dite page

Vous pouvez accéder aux pages vues et aux vues uniques dans le rapport Vue d’ensemble du contenu dans Google Analytics.

Page vue page unique

Différence Page vue et vue unique

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Comment interpréter ces KPIs ?

Ceux sont des bons indicateurs pour évaluer l’intérêt que l’internaute a pour le contenu de votre site. Plus il visitent des pages, plus il est intéressé et sera susceptible de revenir. N’oubliez pas de regarder également le taux de rebond et le temps passé sur la page pour analyser la qualité de votre contenu.

Qu’est ce qu’un Data Layer ? Comment le mettre en place ?

Qu’est ce qu’un Data Layer ? Comment le mettre en place ?

Connaissez-vous le terme Data Layer ? Si vos yeux se plissent et que vous hésitez sur la prononciation, il y a de fortes chances que non. Pourtant, le concept du Data Layer est essentiel pour bien comprendre comment sont construites les pages d’un site internet ou d’une application. Voici un résumé du concept.

Définition du Data Layer

Un Data Layer est un objet JavaScript, qui contient un grand nombre d’informations, que vous pouvez ensuite faire transiter vers un gestionnaire de données (comme Google Tag Manager). Les informations contenues dans un Layer sont très variables : données liées à la mobilité, informations personnelles, transactions e-commerce. Elles sont très différentes, mais leur présentation obéit à une règle claire.

Les informations contenues dans le Data Layer, c’est à dire la “couche de données”, sont formées par une paire : à chaque fois on retrouve un nom, et sa variable. Des exemples ? Site_currency est un nom, la variable sera “EUR“. Product_brand est un nom, et “Nike” sera sa variable. Vous suivez toujours ?

Où ajouter un Data Layer ?

Le Data Layer s’implémente dans le code html. Tout comme d’autres scripts, tel que celui liée à Google Analytics, le Layer va collecter les informations liées aux interactions, et ainsi vous permettre de remonter des données utiles pour améliorer l’expérience des utilisateurs. Il se glisse juste après la balise <body>, et avant le code de Google tag Manager.

Un Layer bien construit peut agir à la fois comme une base solide pour construire des actions de marketing numérique, mais aussi être un outil pour bien communiquer avec vos clients. Le Data Layer est au cœur de la question de la gestion omnicanal que de nombreux spécialistes du marketing numérique cherchent à appliquer. Un élément technique essentiel donc, qui unifie les supports (site, mobile, autre support digital), afin de mieux communiquer.

Lire aussi : Découvrez si votre stratégie digitale doit s’orienter vers le mobile (grâce à Google Analytics) et 3 conseils pour attirer un trafic toujours plus qualifié sur votre site

Vous souhaitez améliorer votre tracking via un Data Layer et un plan de taggage personnalisé ? Réservez votre audit gratuit :


Adwords et Analytics : pourquoi trouvez-vous des différences de données ?

Adwords et Analytics : pourquoi trouvez-vous des différences de données ?

C’est une question qui est assez récurrente dans le monde de la webanalyse et que vous vous posez peut-être : pourquoi vos données Google Adwords et Google Analytics diffèrent ? A cette question simple, il n’existe malheureusement pas une réponse définitive. En effet, il faut se plonger tant dans le compte Adwords que dans le compte Analytics, et aller chercher du côté du paramétrage pour comprendre ce qui peut causer ce décalage. Mais rappelons un point essentiel : il est normal de constater des écarts entre Analytics et Adwords. De par leurs fonctionnements, ces outils ne peuvent pas avoir exactement le même suivi. Ce qui n’est pas normale en revanche, c’est de constater 100 clics sur une campagne dans Google Adwords, et seulement 5 sessions enregistrées dans Google Analytics. Une petite différence est possible, mais pas des écarts gigantesques.

Déterminez votre taux de différence Adwords / Analytics

Avant de passer à la résolution de ce problème d’écart de statistiques entre les deux outils, commencez par affiner votre diagnostic. Il est important de comprendre comment la qualité de vos données est réellement affectée. Avez-vous une marge d’erreur de 5 ou 10% ou plutôt un facteur de 70 à 80% ? Pour le savoir, rendez-vous dans le panneau d’administration de votre compte Google Analytics. Allez voir le trafic apporté par les campagnes payantes dans Acquisition > Adwords > Campagnes. Ensuite, dans le volet explorateur, sélectionnez “clics”. Faites enfin apapraitre les sessions par rapport au nombre de clics.

Avec ce rapport qui compare le nombre de clics générés et le nombre de sessions réellement ouvertes, vous disposez d’un premier aperçu de l’écart entre vos données Adwords et Analytics. Si cet écart est fort, il est important d’agir. En effet, si vous avez l’habitude de réaliser votre analyse depuis les tableaux de bord de GA, et que vous utilisez des fonctions avancées (segments, filtres), alors des données de mauvaise qualité faussent votre interprétation. Non seulement vous avez une mauvaise lecture de vos campagnes payantes, mais en plus leur poids est faussé comparativement aux autres sources de trafic… Il faut corriger ces différences dans les datas.

Ces raisons qui expliquent un écart des données entre Adwords et Analytics

Pour vous aider à comprendre ce qui fausse vos données Adwords / Analytics et créé un écart entre les deux outils, voici une liste des causes les plus fréquemment rencontrées. Cette liste n’a pas vocation à compiler toutes les raisons car chaque projet est unique et peut avoir des causes d’écart différentes. Vous y trouverez toutefois sans doute des pistes qui expliquent les écarts que vous observez.

Les problèmes de paramétrage :

  • Votre compte Adwords n’est pas lié à votre compte Analytics ;
  • Votre compte Analytics est lié au mauvais compte Adwords (ou inversement) ;
  • Votre site applique une règle de réécriture d’URL côté serveur ;
  • Plusieurs comptes Adwords sont liés à la même vue dans Google Analytics.

Les problèmes liés au code de suivi :

  • Le code de suivi Google Analytics n’est pas présent sur vos pages de destination de campagnes Adwords ;
  • Votre code de suivi est présent sur les pages de destination mais ne se charge pas ;
  • Vous avez ajouté un code de suivi pour vos campagnes Adwords qui se lance en plus du code de suivi classique.

Les problèmes liés au suivi des URL :

  • Vous avez décidé de tagger vos URL manuellement mais l’ajout des paramètres n’est pas bien réalisé ;
  • Vous avez oublié d’ajouter des paramètres de suivi aux url de destination ;
  • Vous utilisez à la fois le taggage automatique et manuel pour Google Analytics.

Les problèmes liés au marquage automatique :

  • Le paramètre gclid n’est pas bien lu par Google Analytics ;
  • Le paramètre gclid génère des pages erreur ;
  • Des liens ajoutés en favoris contiennent le paramètre gclid.

Vous ne vous reconnaissez pas dans ces cas de figure ? Vos écarts de données ne proviennent pas de ces cas cités ci-dessus ? Alors peut-être que vous ne comparez pas les bonnes données. Si vous notez des écarts dans le temps, assez variables, n’oubliez pas que cela est lié à l’historique de votre compte. Peut-être qu’il y a 1 an, votre compte Analytics n’était pas encore lié à votre compte Adwords. Le tracking n’a été correctement paramétré par une agence qu’au bout de 3 mois de campagnes. Ensuite, encore 3 mois après, vous avez commencé à utiliser des filtres qui excluent certaines parties du trafic. En clair, il faut avoir une vision des changements apportés au paramétrage de vos campagnes et de vos comptes sur 24 ou 12 derniers mois pour comprendre des écarts qui n’ont pas d’explication “logique”.

Vous constatez des écarts?

Alphalyr

[alert-success]Lire aussi : Découvrez si votre stratégie digitale doit s’orienter vers le mobile (grâce à Google Analytics) et 3 conseils pour attirer un trafic toujours plus qualifié sur votre site[/alert-success]

Ecommerce amélioré de Google Analytics : ce qu’il faut savoir

Ecommerce amélioré de Google Analytics : ce qu’il faut savoir

Google Analytics est un outil de webanalyse qui évolue sans cesse. En parallèle de la mise à jour Google Universal Analytics, un nouveau module apparait désormais, destiné en particulier aux e-commerçants. Baptisé ecommerce amélioré (Enhanced Ecommerce), ce module va vous permettre de mieux analyser les statistiques produits, et comprendre les comportements d’achat de vos visiteurs. Présentation complète. (suite…)

Quelle est la différence entre une session et un utilisateur ?

Quelle est la différence entre une session et un utilisateur ?

Ah, ce jargon de Google Analytics ! Avec tous ces termes techniques, il est assez simple de se perdre, et de mal interpréter un mot relatif aux utilisateurs dans Google Analytics. Google Analytics a en effet la fâcheuse tendance d’utiliser des termes similaires dans différents rapports. Après notre clarification concernant les filtres et les segments, nous continuons à vous expliquer les termes de Google Analytics dans notre rubrique Lexique. Aujourd’hui, petite mise au point sur la différence entre une session et un utilisateur. (suite…)