Vous vous demandez encore quand surviendra la révolution des objets connectés ? Cette question n’a pourtant plus lieu d’être. En effet, les objets connectés envahissent déjà notre quotidien (en 2020, nous compterons 38,5 milliards d’objets connectés dans le monde selon Juniper Research). Difficile de trouver un objet technologique qui ne soit pas « connecté ». De la barre de son aux bracelets d’activité, en passant par le réfrigérateur ou encore la balance, le lit ou même votre compteur d’électricité, un nouveau réseau étendu, baptisé « Internet des objets » (Iot) est en train d’apparaître. Une sorte de transformation progressive de l’Internet que nous connaissons, avec toujours plus de données. Mais il faut les exploiter. C’est ici que Google Analytics entre en jeu.

Google Analytics intègre déjà les objets connectés

Disposer d’un flot toujours plus important de données issues notamment des objets connectés, c’est un atout considérable pour une marque qui souhaite améliorer sa connaissance client. Il faut toutefois s’assurer de disposer des bons outils pour gérer et vulgariser l’ensemble de ces datas. Google Analytics semble l’outil parfait. En effet, le Protocole de Mesure de Google Analytics permet de collecter et d’analyser des données utilisateurs, notamment si celles-ci émergent d’objets connectés.

Google Analytics peut mesurer en temps réel les interactions qu’un utilisateur réalise avec un objet connecté, et collecter les données directement dans l’interface que vous connaissez déjà. La collecte des données peut s’effectuer tant on-line qu’off-line. Comment effectuer ce suivi avec les objets connectés ? La procédure à mettre en place est un peu plus complexe que le simple ajout d’un code de suivi sur une page Web. Puisqu’il existe aujourd’hui une très grande variété d’objets connectés, les solutions de tracking à déployer sont très différentes d’un produit à l’autre. Puces RFID, solutions de nommage ou middlewares, il existe de nombreuses technologies, mais Google Analytics sait s’adapter pour aller « puiser » la donnée.

Une découpe intelligente des données connectées grâce à la webanalyse

Collecter des données à l’étape 1. Mais là où la valeur se situe est dans l’exploitation des données. En effet, si votre seul objectif est de capter et de stocker des données issues des objets connectés, nul besoin de passer par Google Analytics. Par contre, la solution de webanalyse de Google est parfaite pour exploiter les datas ainsi collectées, et disposer de tableaux de bord et de repères pertinents. La présentation des données de manière ordonnée et exploitable pour prendre des décisions est la clé de cette révolution de l’Internet des objets. Les données peuvent aider tant votre production que la définition de vos services. Avec une anticipation des besoins, les entreprises vont pouvoir sortir de certains processus automatisés, et s’appuyer sur les données pour améliorer leur gestion et intégrer les envies des clients et leurs besoins réels très en amont. Pour cela, il faut de la visualisation : des chiffres, des courbes, des graphiques… Google Analytics est là.

Une solution de webanalyse comme Google Analytics constitue une plate-forme idéale pour filtrer, découper et segmenter de façon intelligente les données issues des objets connectés. Combinées à d’autres sources de données, les informations issues des objets connectés seront au cœur de vos décisions… dans un avenir pas si éloigné !

[alert-success]Lire aussi : Les grands événements du digital à ne pas rater en 2016 et Pourquoi importer des données dans Google Analytics ?[/alert-success]

Crédit photo : jeferrb / Pixabay

Vous souhaitez savoir comment utiliser Google Analytics avec vos objets connectés?

Alphalyr

DÉMARRER MAINTENANT