Depuis le lancement de la version bêta en octobre 2012 jusqu’à aujourd’hui, Universal Analytics a fait du chemin. Universal Analytics vous dites ? Vous n’êtes pas familier avec lui ? UA permet d’analyser le parcours utilisateur, via la mesure cross-device. Cette nouvelle version de Google Analytics ne se contente plus de collecter les données de navigation des internautes via les marqueurs (ga.js) sur votre site web, mais collecte l’ensemble des interactions, PC, tablettes, smartphones… UA permet aussi de chercher encore plus loin dans les données relatives au e-commerce. Pour en profiter, il faut migrer depuis Google Analytics vers Universal Analytics. Si ce n’est pas encore fait pour votre entreprise, voici 4 bonnes raisons.

Utilisez la fonctionnalité User ID pour une meilleure qualité de vos données

La fonctionnalité User-ID permet d’associer plusieurs sessions (et toute activité au sein de ces sessions) au même utilisateur, via un identifiant unique.

Toute l’activité est attribuée à un utilisateur dans vos rapports. Cela signifie que l’utilisateur peut se connecter via plusieurs périphériques, les sessions et les données d’engagement seront rassemblées. Vous disposez ainsi un nombre d’utilisateurs plus précis, et vous pouvez mieux analyser l’expérience utilisateur. Mieux, de nouveaux rapports sont disponibles lorsque vous activez l’User-ID.

Connectez de nouveaux appareils avec le Protocole de mesure

« Le protocole de mesure vous permet d’envoyer des données à Google Analytics depuis tout appareil connecté au Web. Le code JavaScript et les SDK de Google Analytics créent automatiquement des appels pour envoyer des données vers votre compte« .

Avec le protocole de mesure (measurement protocol), votre entreprise peut collecter des données qui, jusqu’à maintenant, ne pouvaient pas être recueillies et intégrées par GA. Il est par exemple possible de collecter et d’intégrer des données provenant d’appareils numériques (électroménager, station de travail), ou encore d’un système de paiement sur le point de vente. Pratique pour faire converger les données vers un point unique.

Trackez des informations inédites avec les unités de mesure personnalisées

Universal Analytics est un outil « ouvert ». Ainsi, vous avez la possibilité de créer vos propres unités de mesure (custom metrics). Avec vos propres métriques, vous mesurez des informations qui sont importantes pour vous. Si vous avez instauré un système de votes sur les produits, ou si vous souhaitez en savoir plus sur le comportement des membres ou non-membres, vous pourrez explorer leurs visites avec les custom metrics. Vous pouvez mieux mesurer l’engagement des consommateurs, et ainsi prendre de meilleures décisions.

Le « Commerce électronique amélioré » vous donne une vision nouvelle

Enhance e-commerce (en Français « Commerce électronique amélioré) permet d’avoir une vision nouvelle de votre boutique e-commerce. C’est sous l’angle produit, et avec des données relatives à l’expérience utilisateur sur la boutique, que l’analyse se fait. De nouvelles informations au sujet du comportement des visiteurs sont disponibles.

  • Impressions des produits ;
  • Clics sur les produits ;
  • Nombre d’impressions sur les détails du produit ;
  • Les ajouts / retraits du panier ;
  • Les impressions des promotions ;
  • Les Clics sur les promotions ;
  • Les achats ;
  • Les remboursements.

 

Universal Analytics permet une segmentation client plus efficace que jamais

La segmentation, ce n’est pas vraiment nouveau en matière de webanalyse, et encore moins en matière d’analyse pure. Google a toujours été innovant en la matière, et aide les utilisateurs de Google Analytics à toujours mieux segmenter leurs données. C’est ainsi qu’en 2013 déjà, une nouvelle interface faisait son apparition, avec des options poussées. Mieux, le système de filtre était revu, pour créer une segmentation basée sur les utilisateurs, et non plus les visites. Universal Analytics propose ainsi 2 grands changements majeurs dans la façon de réaliser la segmentation.

La segmentation au niveau utilisateur

La grande nouveauté concerne les segments avancés qui permettent désormais une segmentation de l’utilisateur. Cela signifie que vous pouvez utiliser l’analyse de cohorte. Vous pouvez suivre des statistiques relatives à l’utilisateur (chiffre d’affaires par utilisateur, objectifs ou conversions par utilisateur) mais aussi des statistiques globales (CA, conversions) en vous focalisant sur des périodes. Vous pouvez maintenant isoler le comportement de groupes distincts à partir de leur premier point de contact. Toutes les données générées lors des sessions d’un utilisateur au cours d’une période donnée sont ainsi utilisables pour créer des segments, et comprendre le comportement de vos visiteurs.

Attention. Il existe une limite à ces segments utilisateurs. Vous ne pouvez appliquer des segments à vos cohortes (groupes d’utilisateurs) que sur une période de 90 jours. Mais une fois paramétrés, ces segments vous donneront une vision claire de votre activité et deviendront des incontournables.

Les filtres de séquence

Maintenant que nous avons dans Google Analytics de vrais segments d’utilisateurs, nous pouvons suivre le comportement des utilisateurs sur plusieurs sessions. Vous pouvez créer un segment avec toutes les personnes qui ont cliqué sur une campagne promotionnelle sur les réseaux sociaux et ensuite acheté un produit. Idéal pour suivre vos performances dans le temps. En effet, puisque les filtres individuels composent un segment une fois combinés, vous pouvez mener une analyse transversale poussée. Un segment peut comporter jusqu’à 20 filtres.

savoir plus

 

[alert-success]Lire aussi : Pourquoi faut-il migrer vers Universal Analytics ? et Nos conseils pour (bien) migrer vers Universal Analytics[/alert-success]

 

 

Crédit photo : geralt / Pixabay

DÉMARRER MAINTENANT