Google prend en compte le taux de rebond pour votre référencement

Google prend en compte le taux de rebond pour votre référencement

En plus du nombre de visiteurs que votre site reçoit chaque jour, chaque semaine et chaque mois, vous vous intéressez aux données comportementales ? C’est une excellente chose. Comprendre ce qui plait aux visiteurs sur votre site et ce qui ne leur plait pas est important. Vous pouvez notamment utiliser le taux de rebond (pourcentage de visiteurs qui ne visitent qu’une page et repartent) pour avoir une vision précise des pages qui fonctionnement le mieux, mais aussi identifier celles qui, manifestement, sont à revoir. De cette analyse vous pouvez tirer des décisions et mener des actions bonnes pour le référencement.

Réduire sont taux de rebond, une obsession

Travailler votre taux de rebond et l’améliorer, cela permet de faire progresser votre référencement. En effet, Google utilise le taux de rebond parmi les critères qui permettent de définir le classement dans les résultats de recherche. Vous pouvez recevoir une récompense et remonter dans les résultats si vos pages présentent un taux de rebond faible, ou au contraire recevoir une pénalité et descendre, si vos pages ont des performances très mauvaises. Que choisissez-vous ?

Un taux de rebond élevé peut s’expliquer de plusieurs façons.

  • La page n’est pas “engageante” et ne propose aucune interaction avec le visiteur ;
  • La page est positionnée sur un mot clé non pertinent vis à vis de son contenu ;
  • Les informations sur la page ne sont pas assez intéressantes.

Un bon taux de rebond varie en tenant compte de la nature de la page (les blogs ont des taux de rebond généralement plus élevés) et du secteur dans lequel vous vous situez. On peut toutefois considérer qu’une page web “fonctionne bien” si le taux de rebond est en dessous de 60%. Les pages avec un taux de rebond élevé, au delà de 60% donc, ont besoin d’une attention particulière. Vous devez commencer par ces pages pour agir.

5 conseils pour réduire le taux de rebond

Selon le degré de technicité de votre site internet, son design mais aussi son contenu, les actions à mener pour faire diminuer le taux de rebond ne seront pas les mêmes. Voici une liste de conseils qui peuvent toutefois être déclinés sur tous les sites :

  1. Améliorez le design de votre site de sorte qu’il soit visuellement séduisant. Le positionnement des différents éléments est capital. L’écran ne doit pas être encombré avec de grandes quantités de texte ou des images qui empêchent la navigation. Faites un effort de mise en page, notamment pour les utilisateurs sur mobiles.
  2. Proposez une navigation claire et facile à suivre. Évitez les barres de navigation sans fin avec un sous-menu, et encore un autre sous-menu. Pensez simple, propre, efficace.
  3. Proposez un parcours de navigation. Vous pouvez par exemple suggérer des articles à lire ou des produits à consulter, et inciter au clic avec une phrase percutante. Vous devez toujours proposer une action au visiteur.
  4. Utiliser des polices d’écriture lisibles, des couleurs attrayantes, des vidéos et des photos, pour rendre votre contenu accessible ;
  5. Publiez du contenu pertinent. Mettez en ligne des articles dont les sujets sont recherchés. Si vous évoquez des thématiques obsolètes, pas étonnant que le taux de rebond soit élevé.

savoir plus

[alert-success]Lire aussi : Interpréter le taux de rebond dans Google Analytics et Comment maîtriser son taux de rebond ?[/alert-success]

Crédit photo : tpsdave / Pixabay